::: Agenda ::: ::: Lire ::: ::: Jouer ::: ::: Cliquer ::: ::: Bouger ::: ::: Consommer ::: ::: Zapper :::





*** A ne pas rater ***

Pas de conseil particulier pour l'instant.

*** Conseillé par WEEK-ENDS.BE ***

Pas de conseil particulier pour l'instant.
Pour accéder à l'agenda complet cliquer ici

[:::: Imprimer cet article :::: ]

::: 20 ans d’humour et de fantaisie pour Kirby :::

  

Ce n’est pas une star "people" des jeux vidéo. Au contraire, Kirby est plutôt de ces vedettes modestes dont on parle peu et qui pourtant, sont adorées des jeunes joueurs. Souhaitons-lui un bon anniversaire : il aura 20 ans en 2012.

Apparu en 1992 sur la Game Boy noir et blanc, Kirby a pris de la couleur depuis. Rose. L’une des raisons, sans doute, qui expliquent son succès dans le public féminin.

Ce drôle de personnage en forme de boule, sorte de poussin, a la capacité d’inspirer, grâce à sa capacité pulmonaire, les objets et ennemis qui sont à proximité de lui... et de les resouffler ensuite, avec force, éliminant ainsi d’autres ennemis ou cassant des obstacles lui permettant d’accéder à des bonus. En inspirant beaucoup d’air, il peut aussi gonfler, gonfler, gonfler, devenir plus léger que l’air, et donc s’envoler quelques instant et atteindre des zones autrefois inaccessibles. Vous avez les ingrédients de base. Ajoutez-y d’excellents scénarios et vous avez tout ce qu’il faut pour créer des classiques des jeux vidéo. Kirby a dépassé, depuis sa création, la vingtaine de jeux et a même bénéficié d’une série télévisée.

Se plonger dans un jeu de Kirby, c’est à l’opposé des jeux qui vous assomment d’effets spéciaux, de sons tonitruants et de combats acharnés contre des ennemis épouvantables. On est plus proche de Super Mario, mais en plus mignon. Les graphismes sont archi-colorés, les musiques archi-joyeuses, et les ennemis... archi-craquants. Comme le personnage principal.

Cela n’en donne pas moins des jeux de plates-formes prenants, auxquels on joue un sourire aux lèvres et la légèreté au cœur. Frais. Sympathiques. Légers. Mais, comme écrit plus haut, prenants.

Nintendo a offert à sa mascotte tout en rondeur deux nouveaux rôles, pour ses deux consoles, la portable DS et celle de salon, la Wii.

Kirby Mass Attack (Nintendo DS)

Dans ce jeu, Kirby a été touché par un sort malveillant, et divisé en dix minis-Kirby, tous emprisonnés pas le démon qui les a atteints. Sauf un, qui va tenter de retrouver les autres afin de les rassembler. Dans cette nouvelle version, Kirby n’a plus la faculté d’aspirer ses ennemis : ici, on doit utiliser l’écran tactile et le stylet de la console pour le diriger. Pointez un endroit, il y va. Sélectionnez un groupe et dessinez leur trajet, ils le suivront. Au fur et à mesure que vous récupérez des Kirby, vos forces augmentent, de même que vos capacités... à condition d’activer tous les personnages ensemble, ce qui n’est pas évident !

Si vous réussissez à finir le jeu, un score vous sera attribué. Il ne vous restera plus qu’à tout recommencer afin de tenter de le battre en réussissant les 35 épreuves qu’il vous faut accomplir pour terminer la quête, en retrouvant tous les médaillons et bonus cachés au fil de l’aventure, et en participant aux minis-jeux qu’ils déclenchent parfois.

Une petite merveille, très fraîche, avec un gameplay vraiment original.

Kirby’s Adventure (Wii)

Retour aux basiques de la série avec ce jeu de plates-formes, tout aussi rafraîchissant, où le bon petit Kirby va devoir explorer des lieux divers pour récupérer les pièces d’un vaisseau spatial écrasé sur la planète. Malgré les rondeurs 3D du personnage, on se retrouve dans un bon vieux jeu de plates-formes 2D en vision de profil. Une très bonne idée, la 3D compliquant généralement les manipulations. Outre ses capacités à ingérer et recracher ce qui passe à sa portée, Kirby bénéficie de transformations spectaculaires très drôles, en total décalage avec son aspect mignon initial.

Si le jeu est assez simple (tant mieux : les plus jeunes pourront y jouer), il faudra de la tenacité pour trouver tous les éléments disséminés dans les niveaux. Ils permettent de débloquer divers bonus, minis-jeux et épreuves complémentaires. De plus, il est jouable à quatre simultanément. A tout moment, si l’un de vos amis passe dans le coin, il a la possibilité de rejoindre la partie en cours ! Le jeu s’en trouve alors modifié, car les joueurs peuvent interagir et s’entraider mutuellement. Une initiative qu’on ne peut qu’applaudir !

(par Patrick Pinchart)


[:::: Imprimer cet article :::: ]


Rechercher sur le site: