::: Agenda ::: ::: Lire ::: ::: Jouer ::: ::: Cliquer ::: ::: Bouger ::: ::: Consommer ::: ::: Zapper :::





*** A ne pas rater ***

Pas de conseil particulier pour l'instant.

*** Conseillé par WEEK-ENDS.BE ***

Pas de conseil particulier pour l'instant.
Pour accéder à l'agenda complet cliquer ici

[:::: Imprimer cet article :::: ]

::: Antidote : la "Roll’s" des correcteurs orthographiques est de retour :::

  

Mine de rien, le logiciel "Antidote" aura presque atteint l’âge canonique de 20 ans dans quelques mois. Il en profite pour s’offrir un coup de jeune avec une version 8 revue et corrigée pour plus d’ergonomie. Une évolution en douceur plus qu’une révolution.

Près de vingt ans au service de Sa Majesté la Langue française. Avec un petit logiciel de correction qui, au fil du temps, a gonflé, gonflé, s’est enrichi de dictionnaires, de nouvelles fonctionnalités qui l’ont progressivement transformé en compagnon indispensable de tous ceux qui rédigent.

Et ce n’est pas un hasard s’il est développé au Québec, un pays où l’on combat âprement pour que survive la langue française face à un monde anglophone de plus en plus envahissant.

Mais il suffit de regarder autour de soi pour se rendre compte que celle-ci est en danger partout : les publicités affichent sur 20 mètres carrés des slogans avec faute d’orthographe. Que l’on retrouve aussi sur les affiches de cinéma, dans les sous-titres de journaux télévisés, de films, etc. L’orthographe rigoureuse est en train de disparaître, tuée par les réformes de programmes de l’Éducation nationale qui l’ont fait passer au second plan, par des enseignants qui la considèrent comme optionnelle, et par les moyens de communication modernes qui ont simplifié la langue à l’extrême. Des dizaines de fois par jour, nous avons en face de nous les prémices du monde décrit par Edgar-Pierre Jacobs dans "Le piège diabolique" de Blake et Mortimer : dysorthographique !

On peut donc considérer comme courageuse et prophylactique la démarche de l’équipe de Druide Informatique qui affronte cet immense iceberg d’inculture orthographique avec un logiciel destiné à éradiquer les horreurs de nos écrits. Et à nous faire découvrir les surprises et merveilles de la langue française.

Avant tout, ne réduisons pas ce petit bijou d’intelligence linguistique à un simple correcteur orthographique. Bien sûr, il excelle par rapport aux logiciels intégrés par défaut dans les suites de traitements de textes comme Word, particulièrement incultes et inefficaces. Outre les détections de mots inconnus, il est capable d’analyser en profondeur les phrases pour y déceler les accords défectueux, les aberrations, les formulations douteuses... Un bon départ, déjà.

Mais, en plus, il va se mettre en chasse pour y trouver aussi les problèmes sémantiques, comme les mots proches que l’on confond, les erreurs typographiques, les expressions peu acceptables... et vous proposera ses suggestions pour améliorer le texte.

Antidote ne se limite pas à ces fonctions de correction. C’est un véritable outil d’aide à l’écriture. Il a intégré divers dictionnaires qui sont les outils universels des personnes qui doivent écrire. Passons-les en revue.

- un dictionnaire traditionnel. Il vous définit les mots, comme tout dictionnaire digne de ce nom. Mais, en plus, il vous en donne les flexions (féminin, pluriel), la prononciation selon l’alphabet phonétique international, l’étymologie, la fréquence. Et, comme si cela ne suffisait pas, il vous indique également les anagrammes éventuelles et vous indique quelques liens complémentaires sur internet (Wikipedia).
- un dictionnaire des synonymes très ergonomique : chaque synonyme est accompagné, dans une colonne, de ses définitions.
- un dictionnaire des antonymes : les mots ayant le sens contraire.
- un dictionnaire des cooccurrences : avec quels autres mots le mot indiqué est-il souvent associé ?
- un dictionnaire des conjugaisons.
- une liste des mots appartenant à la même famille ou au même champ lexical, associé à l’un de ces nuages de mots si populaires sur internet (par exemple : autour du mot "écrire", flottent les mots "orthographe", "lettre", "livre", poème", etc.
- l’étymologie et l’évolution du mot durant l’histoire.
- des citations éventuelles, extraites de la littérature ou des sites internet.
- plus encore un dictionnaire d’images.

Parfois, on a l’impression que les développeurs, à force de vouloir en mettre beaucoup, ajoutent des gadgets. Les images associées à certains mots n’ont pas un grand intérêt et la plupart des citations provenant d’internet sont totalement inutiles. Une citation est normalement là pour amener une idée, pas pour indiquer une phrase mentionnant un mot. Si l’on rédige une dissertation sur l’écriture, il est peu probable que la phrase "Le scénario, écrit par David Koepp (Jurassic Park, Spider-Man), replace le récit de Wells dans notre époque", tirée de "L’Express", nous sera d’une grande aide.

Mais à part cela, on reste admiratif devant l’ergonomie du logiciel, très bien étudiée. Le correcteur est un modèle par l’aisance avec laquelle il permet de modifier les erreurs diagnostiquées. Celles-ci sont désormais classées par types de détections afin d’en faciliter le traitement.

Contrairement à la version précédente, il s’agit plus d’une évolution que d’une révolution. Si l’interface a subi une refonte légère, l’utilisateur ne se rendra pas forcément compte des améliorations qui ont été apportées en profondeur. Selon l’éditeur, "les dictionnaires s’enrichissent de la phonétique de 100 000 mots et de 600 000 formes. Un nouveau dictionnaire recense les champs lexicaux de 57 000 mots en deux millions de liens. Un nouveau moteur de recherche peut combiner douze critères pour explorer les richesses du français. Le correcteur d’Antidote 8 détecte les incohérences lexicales, comme clé et clef. Avec 50 000 nouvelles corrections sémantiques, il double sa faculté d’éviter les impairs comme problème insolvable et plante venimeuse. Plus de 1000 nouveaux mots sont ajoutés, ainsi que 1000 locutions, 9000 synonymes, 28 000 cooccurrences et 3000 étymologies." Comme chaque fois, les chiffres relatifs à cette immense base de données sur la langue française donnent un peu le vertige...

Antidote se veut universel : il est disponible en Mac, Windows, Linux, et même sur iPhone et iPad (pas encore sur Galaxy, mais on peut supposer que cela ne tardera pas, vu sa montée en puissance face à l’univers Apple), et peut être installé sur trois ordinateurs d’une même famille. Enfin, pour l’avoir expérimenté, le service après-vente est très réactif. Il est même possible de signaler des mots manquants ou des anomalies pour aider à améliorer ce prodigieux outil, inégalé.

Et, bien sûr, cet article a été corrigé par Antidote... Que je remercie de m’avoir signalé qu’« anagramme » est de genre féminin...

Distribué par ABC SOFT - Humaniteitslaan, 231 - 1620 Drogenbos
Tel : 02/ 333.86.86 - Fax : 02/290.83.06
info@abcsoft.be

(par Patrick Pinchart)


[:::: Imprimer cet article :::: ]


Rechercher sur le site: