::: Agenda ::: ::: Lire ::: ::: Jouer ::: ::: Cliquer ::: ::: Bouger ::: ::: Consommer ::: ::: Zapper :::





*** A ne pas rater ***

Pas de conseil particulier pour l'instant.

*** Conseillé par WEEK-ENDS.BE ***

Pas de conseil particulier pour l'instant.
Pour accéder à l'agenda complet cliquer ici

[:::: Imprimer cet article :::: ]

::: CD-ROM 2002 (1) : un marché stabilisé :::

  

2002, pour le monde des CD-ROM, serait-elle enfin l’année de la maturité ? Après la crise des nouvelles technologies (qui a principalement frappé les titres culturels), on trouve beaucoup moins de titres, mais une qualité générale de bon niveau.

Les meilleurs titres du passé, grâce à leur succès, bénéficient de suites. Un phénomène rassurant, car on reste en territoire connu. Revers de la médaille, les innovations sont rares. Mais ce n’est pas plus mal : pourquoi poursuivre une course à l’innovation alors que l’on peut aussi prendre du temps pour peaufiner ce qui existe ? C’est ce qui semble avoir été fait au niveau du contenu.

La course à la puissance, malheureusement, ne s’est toujours pas arrêtée et, comme les années précédentes, nous devons déplorer que beaucoup de titres s’adressant à un public familial ne fonctionnent confortablement que sur les ordinateurs récents et puissants des développeurs. Inutile d’acquérir certains des titres ci-dessous si votre ordinateur a plus de cinq ans. Et s’il date de plus de deux ans, il y a de fortes chances qu’il "ramera" régulièrement et vous imposera des animations saccadées et des pertes de sons, voire des temps de réaction excessifs.

Bonne nouvelle pour l’environnement : alors que, depuis le début, les jeux étaient vendus dans de grandes boîtes en carton encombrantes (ne contenant que beaucoup de vide et un CD) qui finissaient directement à la poubelle, les distributeurs commencent à proposer les CD-ROM dans des boîtiers de DVD. Mais, mauvaise nouvelle, ils les vendent toujours dans les mêmes grandes boîtes en carton encombrantes… qui finissent toujours directement à la poubelle.

Espérons que le déclic salutaire se fera en 2003…

(par Patrick Pinchart)


[:::: Imprimer cet article :::: ]


Rechercher sur le site: