::: Agenda ::: ::: Lire ::: ::: Jouer ::: ::: Cliquer ::: ::: Bouger ::: ::: Consommer ::: ::: Zapper :::





*** A ne pas rater ***

Pas de conseil particulier pour l'instant.

*** Conseillé par WEEK-ENDS.BE ***

Pas de conseil particulier pour l'instant.
Pour accéder à l'agenda complet cliquer ici

[:::: Imprimer cet article :::: ]

::: Choisir un appareil photo :::

  

La photographie numérique s’est désormais totalement démocratisée et l’on trouve des appareils à tous les prix. Comment faire son choix ?

Si vous êtes un photographe aguerri, vous ne vous posez même pas la question. Vous possédez un appareil reflex, et vous êtes peut-être même hostile au numérique, préférant la qualité de votre bon vieux modèle argentique. A l’inverse, si la qualité vous importe peu, vous vous contentez des images fournies par votre téléphone portable car elles ne vous servent qu’à mettre à jour votre blog.

Entre ces deux extrêmes, les novices ont bien du mal à choisir. Un des effets pervers de cette démocratisation, c’est la multiplication des modèles, des options... et des gadgets.

Faisons simple : un appareil photo, c’est bon à photographier, pas à prendre des vidéos ni à écouter des MP3.

Donc, inutile de foncer à tête baissée vers les nouveaux appareils, toujours plus chers que les plus anciens, et tournez-vous vers des modèles qui ont fait leurs preuves. Fiez-vous aux marques fiables, comme Canon, Olympus, Pentax, Nikon, Panasonik, Fuji, Samsung. Les forums d’utilisateurs sur Internet [1] et les sites spécialisés vous aideront déjà à faire un premier tri.

Ensuite, tentez de cerner vos besoins.

Vous n’avez pas de connaissances particulières en photographie, vous n’avez pas l’intention d’en acquérir et vous cherchez un appareil simple qui vous donnera des photos correctes sans prise de tête ? Optez pour un compact. Destinés au grand public, leurs nombreux modes scènes vous faciliteront les prises de vue.

Quitte à acheter un appareil photo, autant s’initier à la photographie et réaliser des photos créatives ? Choisissez un reflex. Ils sont plus chers, mais offrent une visée directe et des réglages modulables par l’utilisateur. Les appareils les plus évolués permettent même de changer les objectifs.

Moins coûteux que les reflex, les bridges tentent de simuler leur visée directe par un viseur numérique, où est affichée l’image sur un mini-écran. Mais cet affichage n’est pas de très bonne qualité, et il s’effectue avec un certain temps de retard, ce qui n’est pas idéal.

Enfin, pour les amateurs de gagdets, les appareils bijoux, beaucoup plus petits et parfois minuscules, se rangent facilement en poche ou dans un sac à main et peuvent donc être sortis à tout moment pour profiter de n’importe quel moment de la vie. Mais, vu leur miniaturisation extrême, leur manipulation n’est pas aisée et les réglages ne sont pas du tout évidents.

Il ne faut donc jamais acheter un appareil sur base d’un catalogue ou d’une belle annonce sur Internet. Il faut le prendre en mains, le tester chez un photographe, comparer les photos obtenues... et ne pas hésiter à faire de même sur divers modèles. L’appareil idéal n’existe pas. Il dépend des besoins de chacun [2].

Quelques points à contrôler :
-  le zoom. Seul compte le zoom optique. Un zoom numérique se contente de recadrer votre image, ce qui revient à la réduire.
-  Le pouvoir grossissant. Ne tenez pas compte des indications de type "zoom 3x", et demandez l’équivalent par rapport à une pellicule 24 x 36, par exemple 35-120 mm. Le premier nombre indique le grand angle, le second le téléobjectif.
-  Préférez les zooms à stabilisation optique, pour limiter les risques de flou liés à un mouvement de l’appareil lors de la prise de vue.
-  Fuyez les appareils sans viseur, qui imposent de cadrer sur l’écran arrière. Cela consomme inutilement l’énergie de vos batteries.
-  Ne courez pas derrière les millions de pixels, sauf si vous comptez réaliser des posters. Un appareil à 5 millions de pixels est suffisant.
-  Pour vous faciliter la vie, préférez des appareils alimentés par des piles rechargeables NiMh standards. Vous en trouverez plus aisément que les batteries propriétaires de certains modèles... et vous pourrez même les remplacer, en cas de besoin, par des piles alcalines.
- Achetez un lecteur de cartes-mémoires, qui vous permettra de transférer les photos sur votre ordinateur sans épuiser les piles de votre appareil.


[2Personnellement, nous avons opté pour un coûteux reflex Olympus pour la photo artistique, et un très pratique Canon Powershot pour la photographie de tous les jours.

(par Patrick Pinchart)


[:::: Imprimer cet article :::: ]


Rechercher sur le site: