Alors que le claviériste improvise un morceau de rock, la guitare, au fond, répète inlassablement son riff endiablé, à peine étouffé de temps en temps par la jolie voix d’une choriste. Nous ne sommes pas à un concert à l’Ancienne Belgique, mais face à un écran... et c’est un enfant qui joue.

L’informatique a radicalement transformé la manière de créer de la musique. Les synthétiseurs professionnels proposent désormais d’inépuisables réserves de sons et de rythmes, déclenchés par une simple pression d’une touche du clavier, sons qui peuvent être modifiés par quantité de filtres et d’effets. Enregistrées sur ordinateur, les mélodies peuvent encore être retravaillées grâce à celui-ci. Mais cela nécessite un matériel coûteux, qui n’est pas à la portée de tout le monde.

La société "Creative Labs" a créé un clavier d’ordinateur qui va permettre au grand public de s’initier à ces techniques : le "Prodikeys".

Double clavier

Il s’agit à première vue d’un clavier normal, qui contient toutes les touches traditionnelles, alphanumériques, de fonction, le pavé numérique... et un support bien confortable pour le poignet.

C’est sous celui-ci que se cache l’innovation. Car si on le retire, un clavier de synthétiseur de trente-sept touches apparaît. Associé à un logiciel, il offre toute une série de fonctions permettant d’apprendre à jouer de la musique, et à composer.

Comme un synthétiseur traditionnel, il intègre des instruments (cent vingt-huit), des rythmes (cent) correspondant à des styles musicaux (ballade, rock, pop, folk...), des effets, des voix... que l’on déclenche d’une simple pression de touche. On peut ainsi composer un air sur le rythme de son choix tout en se faisant accompagner par d’autres instruments ou des choristes, dont les sons ont été préenregistrés et associés à des touches.

N’imaginez pas que vous pourrez composer, grâce à ce synthé simplifié, le nouveau hit du Top 50. Il reste limité, mais offre déjà suffisamment de possibilités pour permettre aux enfants de faire jouer leur créativité. Une fonction d’enregistrement étant intégrée au logiciel, ils pourront se réentendre et se corriger... et offrir l’enregistrement, une fois celui-ci au point, à la personne de leur choix. Ou l’utiliser pour accompagner d’autres applications. Car il permet une exportation dans des formats standards comme le MP3, le WAV ou le MIDI. Il pourra même être gravé sur CD audio si vous possédez un graveur, afin de l’écouter ensuite dans sa chaîne hi-fi. Notez cependant qu’un résultat correct ne pourra être obtenu sur l’ordinateur qu’avec une carte audio de qualité.

Le logiciel propose plusieurs modes de jeu. Dans "Mélodies Penta", l’enfant joue sur les touches blanches et déclenche les rythmes, transitions et effets avec les touches noires. "Mélodies fun" intègre déjà des mixages façon DJ. Un astucieux mode "apprendre" permet l’apprentissage d’un morceau de son choix en cinq leçons progressives, qui se terminent par une évaluation (l’ordinateur compare le jeu de l’enfant avec la partition et juge le respect du rythme et des notes). D’autres leçons peuvent être téléchargées sur Internet, une fonction que nous n’avons pas testée. Enfin, outre un mode "Accord fixe" et un mode "Intelligent" (qui ajoute l’accompagnement approprié à la mélodie interprétée par l’enfant), on trouve l’indispensable mode "Jouer" qui permet, une fois que tout est bien compris, d’utiliser toutes les fonctions, les accords, les musiques enregistrées, pour composer ce que l’on veut. Des fichiers MIDI peuvent être importés pour accompagner la mélodie.
Chaque mode est complété d’une séquence d’aide bien conçue qui explique les fonctions et le maniement des touches.

C’est donc un excellent outil d’initiation à la musique électronique, déjà très complet malgré son prix très raisonnable [1]. Il ouvre, en tout cas, de nombreuses possibilités pour la créativité des musiciens en herbe.