Depuis que la psychologie existe, elle a tenté de classer les personnalités en fonction de modèles théoriques. Une psychologue canadienne a fait de même en se basant sur les principaux personnages d’Hergé.

Renée Rivest est consultante. Elle donne des formations en entreprise. En 1994, alors qu’elle devait former au « management participatif » 240 cadres peu motivés à suivre ses cours, elle a eu l’idée de les illustrer par des dessins tirés des albums d’Hergé. On peut imaginer l’effet sur son public, plus habitué à voir projetées des présentations Powerpoint que des vignettes extraites des aventures de Tintin.

Cette première expérience lui a donné des idées. Pourquoi ne pas créer une typologie de personnalités basée sur les principaux personnages d’Hergé ? Une sorte de métaphore permettant à chacun de se situer en fonction de personnalités caractéristiques. Ce qu’elle fit... sans se douter qu’elle allait devoir passer sous les fourches caudines de Moulinsart S.A., peu encline au départ à lui donner l’autorisation d’utiliser des images pour illustrer sa méthode. Mais sa ténacité fut payante et le résultat est ce petit livre qui nous trace cinq types de personnalités dans lesquelles chacun est supposé pouvoir se caser : Tintin, Milou, Haddock, Tournesol, les Dupondt. Les personnes de type Haddock, par exemple, seraient celles ayant un tempéramen,t impulsif et un franc-parler parfois redoutable. Les Tintin seraient des passionnés pour qui les valeurs sont importantes. Les Milou seraient ces personnes qui préfèrent les choses bien organisées et planifiées, etc.

Cinq grands types de personnalité pour classer quelques milliards d’individus, c’est un peu peu. L’auteur a donc complété ces portraits de base par un système d’ascendants comparable à ce qu’on trouve en astrologie. C’est un peu mieux, mais cela reste de la typologie, et c’est donc très réducteur par rapport à la diversité des personnalités humaines. Mais bon, celle-ci n’est pas pire que toutes celles qui l’ont précédée dans l’histoire de la psychologie, et elle a l’avantage d’être ludique... et de mettre en valeur les personnages d’Hergé dans un domaine où on ne les attendait pas de prime abord.

Chaque exemplaire du livre contient un code unique. Le lecteur peut aller sur le site Internet de l’éditeur et répondre à un questionnaire de 90 questions qui lui permettra de se situer dans la typologie.