::: Agenda ::: ::: Lire ::: ::: Jouer ::: ::: Cliquer ::: ::: Bouger ::: ::: Consommer ::: ::: Zapper :::





*** A ne pas rater ***

Pas de conseil particulier pour l'instant.

*** Conseillé par WEEK-ENDS.BE ***

Pas de conseil particulier pour l'instant.
Pour accéder à l'agenda complet cliquer ici

[:::: Imprimer cet article :::: ]

::: Faites travailler vos méninges en jouant :::

  

C’est la plus belle facette des jeux vidéo : les jeux qui vous obligent à réfléchir. Et, contrairement à ce qu’on pourrait imaginer, ils ne sont pas denrée rare. Et ils sont même très variés.

Vous connaissez sans doute les programmes d’entraînement cérébral du Dr Kawashima, rendus populaires par la console DS de Nintendo. Sur la même console, vous trouvez aussi un jeu de Sudoku, des jeux de mots croisés, des puzzle. Tous assez clairement identifiés "réflexion".

Mais il existe également des jeux plus ludiques qui, eux aussi, font travailler vos méninges.

Une série qui grimpe en popularité est celle du professeur Layton. Trois titres sont déjà parus. Après "L’étrange village" et "La Boîte de Pandore", voici "Le Destin perdu". Dans chacune, le professeur incarné par le joueur doit réaliser une enquête. Il se rend dans un lieu donné et, successivement, intelligement intégrées au scénario, lui sont proposées des énigmes. Dans le troisième épisode, il reçoit un message étrange : son jeune assistant Luke lui écrit une lettre de Londres, mais dans le futur ! Et il va se retrouver, lui aussi, projeté dans le futur, dans un Londres plutôt déconcertant car gangréné par des bandes dirigées par... son double. Pour comprendre ce qui s’est passé, le professeur et son assistant devront résoudre des dizaines d’énigmes et casse-tête et participer à des mini-jeux. Les graphismes, très soignés, rajoutent encore à l’impression générale de haute tenue de ce jeu magnifiquement réalisé, intelligent et passionnant.

"Rooms : the main building" est un ensemble de puzzles d’un genre bien précis : le taquin. Vous vous souvenez de cette petite plaquette dans laquelle se trouvaient des nombres à mélanger puis à faire glisser grâce à l’unique case vide, afin de les remettre dans l’ordre ? Dans ce jeu, ce sont les pièces d’immeubles qui ont ainsi été découpées et dans lesquelles se retrouve le héros du jeu. Les décors, somptueux, rappellent ceux du Londres de l’époque victorienne. Sur l’une des pièces à faire coulisser, le personnage. Sur une autre, une porte de sortie. Et, évidemment, les deux pièces ne sont pas adjacentes. Il faut donc les faire glisser pour que le héros puisse passer de l’une à l’autre. Problème : il y a des obstacles, des cadenas. Il faut donc préalablement trouver une clé. Sont également disposés sur certaines cases des éléments de décors que l’on peut utiliser, comme des échelles, des téléphones téléporteurs, des armoires aux effets spéciaux, des bougies, des explosifs. Certains de ces objets seront nécessaires pour franchir une étape (par exemple, la bougie pour allumer la mèche des explosifs). Bref, c’est à la fois un ensemble de casse-têtes et un jeu d’aventure, très esthétique et vraiment original. Cerise sur le gâteau, la cartouche propose un éditeur de niveaux qui vous permet de créer vos propres énigmes et de les partager avec vos amis. (Disponible également sur la Wii)

Acheter "Professeur Layton et le destin perdu" sur Amazon

Tous les jeux Professeur Layton

Acheter "Rooms : the main building" sur Amazon

(par Patrick Pinchart)


[:::: Imprimer cet article :::: ]


Rechercher sur le site: