Devant la fragilité des données informatiques, il est inacceptable de ne pas sauver régulièrement ses données essentielles. Des outils sont là pour vous faciliter la tâche..

Les menaces qui pèsent sur vos données informatiques sont nombreuses. Une panne de l’ordinateur. Son usure. Une surtension du réseau. Un coup de foudre durant un orage d’été. Ou, dans le cas d’un portable, un vol. Quand ce n’est pas un accident idiot comme une tasse pleine renversée sur l’ordinateur (personne n’est à l’abri et je puis en témoigner !). Et des semaines, des mois de travail sont alors réduits à néant. L’ensemble des photos de famille volatilisées dans l’enfer du monde électronique. Ou votre collection de MP3, patiemment constituée à partir de votre discothèque effacée à jamais.

Il est donc essentiel de procéder à des sauvegardes ("back up" en anglais) régulière de vos données essentielles.

Sauve qui peut... Comment ?

Une première solution est d’installer un second disque dur dans votre ordinateur et d’y sauver systématiquement vos données. Le coût des disques durs internes a très fortement diminué (comptez un euro par Go) et l’installation est relativement aisée. Si vous ne souhaitez pas ouvrir l’ordinateur, il vous est loisible d’acheter un disque dur externe ou de le fabriquer vous-même en insérant un disque dur interne dans un boîtier USB. C’est la solution la plus immédiate, mais elle ne vous met pas à l’abri du vol ou des chocs électriques. Il est donc nécessaire de stocker également les données sur un autre support.

Si les données sont peu nombreuses, les simples disquettes sont suffisantes. Comme il s’agit d’un support fragile, ne copiez pas systématiquement sur la même, mais procédez en série. Réalisez le premier back-up sur une disquette 1. Le suivant, sur une disquette 2. Et ainsi de suite. Si la disquette X vous lâche, vous pourrez toujours revenir à la disquette X-1 et récupérer tout ce qui avait été stocké jusqu’à ce moment-là. Un système à utiliser également pour le back up sur CD ou DVD.

Quel supports ?

Le support le plus utilisé actuellement est le CD-ROM (ou le DVD pour les données qui prennent énormément de place). Les graveurs ont chuté de prix et sont désormais intégrés d’office dans les ordinateurs. On y stocke énormément de données (jusqu’à 700 Mo). Les CD sont de deux types : les CD-R, qui sont inscriptibles une seule fois (on ne peut effacer leur contenu) et les CD-RW, un peu plus chers, qui sont réinscriptibles. On les efface et les réenregistre comme des disquettes.

Un programme de gravure est alors nécessaire. Si vous possédez le logiciel Nero, vous avez ce qu’il vous faut. C’est amplement suffisant. Une solution alternative est "Venean Back Up Manager" [1], un logiciel entièrement dédié à cela : sauver les données.

Son slogan est explicite :"Les copies de sauvegarde : un devoir pour tous !" Il est austère, mais son excellent manuel papier permet une prise en mains rapide. On lui indique d’abord quelles sont les données à sauvegarder en navigant entre les dossiers comme dans l’explorateur de Windows [2]. Un simple clic droit de la souris sur un fichier suffit à indiquer qu’il faut le sauver.

Ensuite, le logiciel procède à une copie de sauvegarde sur le disque dur, dans un format compressé qu’il sera le seul à pouvoir lire. Cela permet déjà de récupérer des fichiers perdus (il suffit alors de cliquer sur "restaurer" dans la fenêtre du logiciel pour les réinstaller sur le disque dur), mais cela n’est pas suffisant en cas de panne de disque dur. Une exportation des sauvegardes sur un autre support est donc indispensable. La fonction "Exporter" est là pour ça. On indique le support qui servira à la copie, et le tour est joué ! Voilà vos données stockées sur un disque USB, un CD-R, un CD-RW, un DVD... que vous aurez soin de ranger à un endroit où elles ne risqueront plus rien.

Article paru dans Le Ligueur en 2004.