::: Agenda ::: ::: Lire ::: ::: Jouer ::: ::: Cliquer ::: ::: Bouger ::: ::: Consommer ::: ::: Zapper :::





*** A ne pas rater ***

Pas de conseil particulier pour l'instant.

*** Conseillé par WEEK-ENDS.BE ***

Pas de conseil particulier pour l'instant.
Pour accéder à l'agenda complet cliquer ici

[:::: Imprimer cet article :::: ]

::: Internet : bien choisir sa solution :::

  

Le paysage belge des fournisseurs d’accès à Internet s’est clairsemé suite à la crise qui a débuté au printemps 2000. L’offre est désormais beaucoup plus claire pour le consommateur, et son choix se simplifie.

Que sont devenus Freegates, Freebel, Infonie, Worldonline, Yucom et tous ces autres fournisseurs d’accès qui, au plus haut de la folie Internet de la fin des années 90, auraient fait n’importe quoi pour que vous les choisissiez pour vous connecter gratuitement à Internet ? Ils ont disparu, phagocytés par de plus gros qu’eux. Qui sont peut-être eux-mêmes en sursis. Car, si l’on en croit le magazine "La vie du Net" Wanadoo et Planet Internet seraient à vendre et Skynet retournerait bientôt au bercail de Belgacom, qui redeviendrait alors plus monopolistique que jamais.

Les survivants de l’ère de la croissance sans limites d’Internet sont désormais en nombre limité. Si peu de concurrents sont en lice, ce qui n’est pas une bonne nouvelle car Belgacom sera à nouveau maître des prix, le choix pour l’Internaute s’est simplifié.

1°) Les abonnements " gratuits "
La solution qui a vraiment lancé Internet a été celle des abonnements dits " gratuits ". Pas vraiment gratuits, car l’Internaute se connecte via Belgacom, qui a régulièrement augmenté le prix de la connexion, et qui rétrocède une partie au fournisseur d’accès.

Cette solution [1] convient à tous les surfeurs occasionnels.
L’abonné gratuit reçoit (au minimum) une adresse e-mail, un espace pour héberger son site web, et toutes les informations pour se connecter à un numéro de téléphone au tarif normal, soit 0.0167 Euro/minute en heure creuse, 0.0417 Euro/minute en heure de pointe, à quoi il faut encore ajouter 0.05 Euro de frais de connexion.

Il est néanmoins indispensable de s’y connaître et de pouvoir régler soi-même les problèmes car, revers de la médaille, le service technique est souvent surtaxé, sans garantie de pouvoir vous aider. Chez Wanadoo, toute minute entamée vous coûtera 1.12 Euro, soit plus de 67 Euros l’heure ! ! !

2°) La carte prépayée
La Surfcard de Wanadoo était la solution idéale pour les utilisateurs moyens car elle permettait de se connecter à un tarif inférieur à celui de Belgacom. Il suffisait d’acheter une carte pré-payée, qui vous ouvrait un abonnement similaire à l’abonnement gratuit, avec adresse e-mail et espace web, mais en bénéficiant d’un service technique à prix plus raisonnable, soit 0.17 Euro/minute en heure pleine et 0.09 Euro/minute en heure creuse. Le prix de la connexion proprement dite était de 0.01437 Euro/minute (+ 0.0144 Euro par connexion) en heure creuse, et 0,03593 Euro/minute (+ 0.0359 Euro par connexion) en heure de pointe, soit une économie substantielle. En achetant une Surfcard pour chaque membre de la famille, il devenait aisé de gérer la consommation de chacun.

Malheureusement, à l’utilisation, la Surfcard ne tient pas ses promesses et des problèmes très graves ont été constatés. Le serveur refuse régulièrement de reconnaître les utilisateurs, obligeant ceux-ci à faire plusieurs tentatives (avec, chaque fois, des frais de connexion) avant de pouvoir accéder au réseau. Ensuite, des comptes sont inexplicablement amenés à zéro alors que l’abonné n’a pas épuisé son forfait. Sur six comptes ouverts, utilisés uniquement en heures creuses, un a été épuisé après seulement dix heures d’utilisation, un deuxième après neuf heures, un troisième... dès la première minute et un quatrième n’a pu être activé qu’après plusieurs semaines d’appels au service technique ! Un service technique qui s’est révélé totalement incompétent et particulièrement peu réactif (les messages à l’adresse e-mail de contact restent sans réponse). Un véritable gâchis de la part de Wanadoo, à partir, pourtant, d’une excellente idée de départ.

3°) L’abonnement payant.
Cette solution s’impose lorsque l’on commence à utiliser Internet de façon régulière. On bénéficie alors d’un nombre plus important d’adresses e-mail - une pour tous les membres de la famille - de plus d’espace pour son site web, d’un service technique à prix raisonnable, voire gratuit (Skynet), d’une connexion plus fiable et de divers services inclus, comme, par exemple, la possibilité de recevoir des fax par e-mail ou d’être averti par SMS de l’arrivée d’un e-mail (Tiscalinet).

Chez Skynet, l’abonnement de base est à à 74.11 Euros par an (incluant un ensemble de logiciels de sécurité), et chez Wanadoo, 47.10 Euro par an. Chez ces deux opérateurs, chaque minute est facturée au tarif normal de Belgacom.
Tiscali est plus agressif au niveau des prix. Pour un abonnement de 22 Euros par an, vous ne payerez plus que 0.0354 Euro/minute en heure pleine et 0.0125 Euro/minute en heure creuse, plus 0.0475 Euro de connexion.

Une solution plus intéressante pour les familles que celle de Planet Internet (24 Euros par an, avec chaque minute facturée 0.0331 Euro en heure pleine et 0.0149 Euro en heure creuse, plus 0.06 Euro par connexion), puisqu’elles surfent plutôt en-dehors des heures de bureau.

4°) Le haut débit
Si vous souhaitez surfer à toute heure du jour ou que vous êtes un grand consommateur, les solutions de haut débit deviennent indispensables. Car vous ne payez plus qu’un forfait mensuel, élevé certes, mais qui vous donne un accès illimité à Internet et qui libère la ligne téléphonique. Les performances sont plus de dix fois supérieures à celles que vous obtenez avec un modem classique - vous pouvez télécharger de très gros fichiers en quelques minutes à peine, ce qui est intéressant pour les amateurs d’échanges de fichiers MP3 (musique) ou Div-X (films). Attention, cependant, car le volume d’informations que vous pouvez télécharger chaque mois est en général limité à 10 Go.

Deux solutions sont disponibles en Belgique, mais malheureusement pas partout : la connexion via le câble de télédistribution ou par ADSL, un système utilisant la ligne téléphonique de manière plus performante tout en vous permettant de continuer à téléphoner ou à recevoir des appels pendant que vous surfez.

Les deux solutions se valent, mais dans les quartiers où de nombreux abonnés se connectent simultanément par le câble, les performances ont tendance à chuter, ce qui n’est pas le cas de l’ADSL. De plus, le prix du modem est plus élevé (199 Euros pour le câble contre 85 à 99 Euros pour l’ADSL, à quoi il faut ajouter le prix d’une carte réseau si votre ordinateur n’en possède pas).

Les coûts des abonnements, sont relativement proches.

Pour l’ADSL : 35 Euros par mois chez Tiscali (L’activation est gratuite pour le moment), 36,94 Euros par mois chez Wanadoo (Activation : 24,54 Euros), 39,54 Euros par mois chez Belgacom, 39,49 Euros par mois chez Planet Internet.
Pour le câble : 42 Euros par mois chez Coditel (activation gratuite jusqu’au 31/12/2002), 45.86 Euros chez Chello (49.95 Euros pour l’installation de base, 123.7 Euros pour l’installation complète par un technicien)

Garder son adresse e-mail
Il est plus que probable que vos besoins évolueront avec le temps. Vous changerez alors de solution, donc, peut-être, de fournisseur d’accès. Comment faire, alors, pour garder votre adresse e-mail ? Il existe de nombreuses offres gratuites (par exemple, www.yahoo.fr), soutenues par de la publicité (un message publicitaire est ajouté au bas de vos messages) mais pourquoi ne pas vous offrir une adresse e-mail à votre nom de famille ? Le coût de ce service est seulement de 12 euros par an chez Gandi.net.

Par exemple, imaginons que vous vous appelez XXXXX et que vous êtes abonné à Belgadoonet.be. Votre adresse est donc xxxxx@belgadoonet.be. Sur Gandi, réservez le nom de domaine xxxxx.com (ou .net, ou .org s’il est déjà pris, voire un dérivé, par exemple en y adjoignant un autre mot, comme famillexxxxx.com, famille-xxxxx.com, xxxxx-bruxelles.com, etc.). Vous pouvez alors créer des adresses e-mail pour tous les membres de la famille (prenom@xxxxx.com) et rediriger chacune vers l’adresse de la personne en question. Attention à ne pas trop divulguer cette adresse sur les sites Internet et dans les forums de discussion afin qu’elle ne soit pas victime de spam, car cette adresse, vous l’utiliserez toute votre vie. Utilisez plutôt une adresse gratuite de type yahoo.fr.

Article paru dans "Le Ligueur" en 2003.


[1Voir, par exemple, Swing, Tiscali, Wanadoo, Planet Internet, Belgacom.

(par Patrick Pinchart)


[:::: Imprimer cet article :::: ]


Rechercher sur le site: