Voici la suite de notre sélection de jeux vidéo parmi les parutions récentes.

Plates-formes

Sonic Heroes
De tous les héros de jeux vidéo, Sonic est le plus rapide. A la fin des années 1980, le hérisson bleu permit à Sega de lutter à armes égales contre le Super Mario de Nintendo, par une mascotte sympathique et des jeux accessibles à tous les âges. Les années 1990 virent la fin de l’empire Sega, mais l’arrêt de ses consoles n’interrompit pas la conception des jeux, véritable force de Sega. Ses équipes de développement continuèrent à en créer pour les consoles survivantes. Ce qui nous vaut le plaisir de voir à nouveau Sonic... chez les anciens concurrents de Sega. Tout ce qui fit la force des premiers épisodes se retrouve ici : un jeu ultra-rapide, dynamique, truffé de trouvailles, des mascottes sympathiques et positives, des parcours énormes et délirants, une multitude de pièges et une prise en mains immédiate. La puissance des nouvelles consoles offre de nouvelles possibilités. Ici, le joueur contrôle trois personnages à la fois, chacun ayant des fonctionnalités propres. Un incontournable pour tous les âges, qui peut aussi se jouer à deux.
A partir de 3 ans - *****
Playstation 2, Gamecube, Xbox.

Kya : dark lineage
Découvrant un jour une cache dans la maison de son père, la jeune Kya est projetée avec son demi-frère Franck dans un univers parallèle. Réveillés par d’étranges rongeurs, ils sont immédiatement poursuivis par d’autres animaux nettement moins sympathiques. Une longue course commence alors, petit échantillon de ce qui les attendra ensuite : surf sur l’eau d’un marais en pente, escalade, passage dans un tunnel, infiltration silencieuse dans un lieu truffé de gardiens, roulades, saut dans des précipices, envol dans des courants venteux, etc.
Le travail des lumières et des couleurs donne une esthétique très particulière à ce jeu. Mais c’est surtout par la variété des actions et, surtout, par les multiples utilisations du vent dans les déplacements, qu’il se distingue des autres jeux de plates-formes. Un concept très original, et un titre plein de bonnes idées.
@61NOT : A partir de 12 ans - *****
Playstation 2.

I-Ninja
L’apparition d’un ninja dans un jeu annonce toujours des combats à l’arme blanche, nunchaku à la main ou poignard prêt à être lancé. Celui-ci ne s’en différencie pas vraiment sur ce point. Par contre, il offre une diversité dans les types de déplacements jamais vue dans ce type de jeu. Le héros, un petit ninja hystérique qui commence par tuer par accident son maître spirituel, va récupérer des pierres de forces dans différents territoires en courant sur les murs comme un homme-araignée hyper-speedé, se balançant à des chaînes, glissant à toute allure sur des rails, dans un parcours à toute allure que ne renierait pas Sonic. Guidé par la voix de l’esprit de son défunt maître, il effectue ainsi des dizaines de trajets ponctués de scènes de combat qui permettent au joueur de se défouler si ces déplacements très variés ne lui suffisent pas.
A partir de 8 ans - ***
Playstation 2 et Gamecube.

Stratégie

Worms 3D
Si vous considérez, comme beaucoup, que les jeux vidéo sont trop violents, voici un jeu qui devrait vous réconcilier avec les jeux de guerre. Car il est avant tout axé sur l’humour et la dérision de ceux-ci. Il met en scène des... lombrics qui se retrouvent projetés sur une île qu’ils doivent libérer des troupes adverses (d’autres lombrics, évidemment !). Ils disposent pour cela d’armes classiques (grenades, bazookas) mais aussi d’autres, complètement délirantes, comme le mouton ou la banane explosifs. La visibilité n’est pas la principale qualité de ce jeu, et le maniement complexe des caméras empêchera les plus jeunes d’y jouer, mais un didacticiel très bien réalisé permet d’apprendre toutes les bases de son fonctionnement. Il peut également se jouer à plusieurs, et les passionnés pourront générer eux-mêmes leurs terrains de combat. On ne se lasse pas des commentaires décalés des vers à chaque action du joueur. Un jeu très drôle et un concept vraiment original.
A partir de 8 ans - *****
Playstation 2, PC, Gamecube ; Xbox.

Simulation

Les Sims Permis de sortir
Après un succès mondial sur ordinateur, il était inévitable que les SIMS s’offrent un détour par le monde des consoles de jeux. Rappelons qu’il s’agit d’un programme de simulation d’êtres humains, dans lequel on gère un jeune homme ou une jeune femme. On installe sa maison, on l’aide à satisfaire ses besoins de base, on met en place tout ce qu’il faut pour qu’il ait une vie sociale, etc. Après un premier épisode introductif, en voici un second axé sur les loisirs. Il peut se jouer en mode libre (on fait faire ce qu’on veut à son personnage), soit en mode "objectifs" (on doit accomplir diverses "missions"). Un jeu très accrocheur, sur lequel on peut passer des semaines ; mais, contrairement aux versions PC, il n’enrichit pas le premier titre et possède bien des points communs avec celui-ci. Idéal pour un nouveau joueur, il risque de ne pas valoir l’achat pour ceux qui possèdent déjà le premier épisode.
Il peut se jouer en réseau si l’on possède un modem.
A partir de 8 ans - *****
Playstation 2, Xbox, Gamecube, Gameboy Advance.

Harry Potter : coupe du monde de Quidditch
Vous faites partie des millions de fans de Harry Potter ? Vous connaissez alors le Quidditch, sport mythique de Poudlard. Les apprentis sorciers, chevauchant des balais volants, doivent envoyer une balle, le "Souafle", dans des anneaux situés en haut de grands mâts tout en évitant les "cognards", les boules agressives de l’autre équipe, avant d’attraper le "vif d’or", la balle ultra-rapide qui donne la victoire finale. Simuler ce jeu ultra-rapide sur console n’était pas évident, et pourtant, le pari est réussi. Une phase d’entraînement permet de comprendre les commandes. Le joueur peut alors entamer une coupe des quatre maisons de Poudlard (Gryffondor, Poufsouffle, Serdaigle ou Serpentard) avant d’entamer la coupe du Monde qui représente le vrai challenge de ce jeu, dont on regrettera simplement l’aspect un peu répétitif des parties après un certain temps. Il peut cependant se jouer à deux, ce qui en augmente l’intérêt. Les fans de Harry Potter apprécieront !
A partir de 6 ans - ****
Playstation 2, Xbox, Gamecube, Gameboy Advance, PC.

Inclassables

Eye Toy Groove
La petite caméra "Eye Toy" est l’un des rares périphériques pour consoles qui ait vraiment apporté quelque chose au monde du jeu vidéo. Loin des traditionnels revolvers ou bazookas, il permet d’interagir avec la console... par les mouvements de son corps. Après un premier titre très jouissif, voici un second opus intégralement basé sur la danse. L’enfant peut choisir une chanson parmi une vingtaine, et doit alors effectuer des mouvements de danse en bougeant les bras de manière à suivre des points lumineux qui s’affichent à l’écran. Truffé de surprises, le jeu permet de revoir ensuite le film de la danse ou des photos prises sans qu’on en soit conscient. Il calcule également le nombre de calories dépensées pendant la danse et permet de créer ses propres chorégraphies... voire de danser en mode "freestyle" avec une foule d’effets visuels. Un OVNI dans le domaine des jeux vidéo. Hilarant, en solo ou à plusieurs.
A partir de 3 ans - ****
Playstation 2.

My street
My street est un peu à part car il est plus proche du type de jeux que l’on trouve sur ordinateur : un ensemble d’activités extrêmement variées. Si le concept est celui du monde de la rue - on doit y "affronter" d’autres enfants -, les "combats" ne font pas appel à l’agressivité. Chaque partie commence par la personnalisation des joueurs (on peut jouer à deux) à qui l’on peut donner le look que l’on désire, une fonction particulièrement appréciée des plus jeunes. Puis l’on pénètre dans l’arène : une rue américaine typique, que l’on parcourt au hasard. A chaque rencontre, une épreuve. Cela peut être une partie de volley-ball, un rallye de voitures téléguidées, une course de tondeuses, un jeu d’évitement de ballon, Tetris, etc. Les jeux ne sont pas originaux et les graphismes sont plutôt décevants, mais un mode "histoire" où tout est intégré dans un scénario de mini-jeu d’aventure sauve l’ensemble.
A partir de 6 ans - **
Playstation 2.