::: Agenda ::: ::: Lire ::: ::: Jouer ::: ::: Cliquer ::: ::: Bouger ::: ::: Consommer ::: ::: Zapper :::





*** A ne pas rater ***

Pas de conseil particulier pour l'instant.

*** Conseillé par WEEK-ENDS.BE ***

Pas de conseil particulier pour l'instant.
Pour accéder à l'agenda complet cliquer ici

[:::: Imprimer cet article :::: ]

::: Jeux vidéo : un choix difficile :::

  

Nés au milieu des années 80, les jeux vidéo ont très vite séduit les enfants. Et désorienté tout aussi vite leurs parents.

A la mode chez les enfants répondit un véritable acharnement médiatique qui ne fit rien pour calmer leur inquiétude. Les jeux vidéo furent accusés de désociabiliser les jeunes joueurs, d’en faire des solitaires perdus dans un délire chronique, voire même de provoquer des crises d’épilepsie.

On en est revenu à plus de sérénité aujourd’hui. Au contraire de ce qui fut affirmé - et à l’exception de cas pathologiques pour lesquels l’assujétude aux jeux vidéo n’est qu’un révélateur de problèmes pré-existans à ceux-ci -, les enfants préfèrent jouer à plusieurs ; ils s’échangent leurs trucs, s’entraident ; et ils intègrent rapidement ce nouveau loisir dans la longue liste de leurs activités hebdomadaires, sans abandonner les autres pour autant.

Une activité utile

Après les craintes, vint l’acceptation que le jeu vidéo peut être un apport au développement de l’enfant. Il fait intervenir les réflexes, l’attention, la mémoire, la coordination oculo-motrice, toutes facultés mises en oeuvre pour atteindre un but éloigné extrêmement complexe à maîtriser.

Les consoles trouvent désormais leur place dans tous les foyers. Mais les parents se sentent souvent largués au moment du choix. Quelques pistes peuvent néanmoins les aider.

Ordi ou console ?

Faut-il choisir une console alors que des ordinateurs, qui permettent également de jouer, sont bien plus riches en possibilités ? Soyons nets : pour le jeu, les consoles sont nettement supérieures. Leur prix est relativement peu élevé, elles sont d’utilisation immédiate et les programmes sont accessibles immédiatement, sans installation complexe. De plus, les jeux sur ordinateurs exigent énormément de puissance et des machines de 50.000 FB et plus deviennent obsolètes en deux ans.

Mini ou maxi ?

Les consoles de jeux sont de deux types : portables et de salon. Les premières se transportent partout, mais leur écran a des capacités limitées. Les secondes se connectent à l’écran de télévision.

Côté portables, le choix est vite fait : la Game Boy, la plus populaire, bénéficie d’une logithèque (1) étendue et de très haute qualité.

C’est dans les modèles de salon que le choix s’avère le plus difficile. Les premières consoles, la “NES” de Nintendo et la “Master System” de Sega, axées autour d’un processeur 8 bits (2) et plutôt adaptées aux enfants de moins de huit ans, ont été détrônées par les consoles 16 bits, la “Mega Drive” et la “Super Nintendo”. Ces deux excellentes machines ont une logithèque considérable, adaptée aux enfants de six à douze ans. Plus récemment, sont apparues les consoles 32 bits (Playstation de Sony) et 64 bits (Nintendo 64). Leur puissance permet de générer des animations très poussées et de se déplacer dans des univers entièrement en trois dimensions, qui les destinent aux adolescents.

Les autres consoles (Lynx, Game Gear, Sega 32X, Mega-CD, Saturn) ont été abandonnées ou ne disposent pas d’un choix suffisant de jeux. Elles sont donc à bannir.

Nourrir la console

Sans jeux, une console n’est qu’une boîte morte. Le prix de ceux-ci étant très élevé (les fabricants ne gagnent pratiquement pas d’argent sur les consoles), il est important de bien s’informer pour choisir ceux qui seront adaptés à l’enfant.

Evitez les rayons impersonnels des grandes surfaces et dirigez-vous plutôt vers les magasins spécialisés : les vendeurs, en général des joueurs passionnés, pourront vous aiguiller. Lisez également les rubriques de critiques, de plus en plus fréquentes dans les journaux. Evitez les nouveautés, qui sont d’abord vendues à des prix prohibitifs, qui baissent après quelques mois.

Règles de vie

Pour les parents, le plus dur reste à faire : apprivoiser ce nouvel intrus dans le cocon familial. N’hésitez pas à imposer des règles d’utilisation afin que chacun puisse en profiter. Et, surtout, jouez avec vos enfants. Ils seront tellement heureux de vous montrer comme ils sont plus forts que vous...


(1) Ensemble des jeux disponibles pour une console
(2) C’est la taille d’un “mot” de base dans la mémoire d’un ordinateur ou d’une console. Il est constitué d’une succession de huit signes zéro ou un qui permettent de coder 28 , soit 256 possibilités par mot. Plus le mot est long, plus il peut contenir de données : plus de couleurs, dessins plus fins, etc.

Article paru dans "Le Ligueur" en 1998.

(par Patrick Pinchart)


[:::: Imprimer cet article :::: ]


Rechercher sur le site: