::: Agenda ::: ::: Lire ::: ::: Jouer ::: ::: Cliquer ::: ::: Bouger ::: ::: Consommer ::: ::: Zapper :::





*** A ne pas rater ***

Pas de conseil particulier pour l'instant.

*** Conseillé par WEEK-ENDS.BE ***

Pas de conseil particulier pour l'instant.
Pour accéder à l'agenda complet cliquer ici

[:::: Imprimer cet article :::: ]

::: La Belle au Bois Dormant :::

  

Elle a fêté son tricentenaire à la fin du siècle passé. Et pourtant, le belle Aurore garde son teint frais de jeune fille. Imaginée par Charles Perrault, la princesse a désormais, pour l’éternité, le visage que lui a donné Walt Disney en adaptant en dessins animés le conte qui la vit naître. Et le château aux majestueuses tours effilées où elle sombra endormie après s’être piquée à un rouet est devenu l’emblème de ses studios.


"La Belle au Bois Dormant" est le dernier dessin animé Disney à avoir été encré à la main directement sur cellulo. Il fut, par contre, le premier long-métrage réalisé sur pellicule Super Technorama 70. Pour atteindre la qualité de l’image et la profusion de détails imposés par ce grand format, six années de travail furent nécessaires. Mais le résultat, sous la direction artistique d’Eyvind Earle (qui en réalisa les magnifiques décors), est somptueux.

La réédition en "Edition Platinum" nous l’offre en version retouchée. Comme toujours, les bonus cumulent des séquences passionnantes (le "making of", un prologue inédit, des chansons supprimées, la comparaison entre séquences et story-board, les prises de vues réelles qui ont inspiré les animateurs, etc.) et d’autres plus dispensables. Mais l’on peut, surtout, visionner le film avec des commentaires audio qui fourmillent d’anecdotes. C’est l’occasion de redécouvrir un chef-d’œuvre de l’histoire du dessin animé qui mérite une place d’honneur dans les classiques Disney.

Acheter La belle au bois dormant

(par Patrick Pinchart)


[:::: Imprimer cet article :::: ]


Rechercher sur le site: