::: Agenda ::: ::: Lire ::: ::: Jouer ::: ::: Cliquer ::: ::: Bouger ::: ::: Consommer ::: ::: Zapper :::





*** A ne pas rater ***

Pas de conseil particulier pour l'instant.

*** Conseillé par WEEK-ENDS.BE ***

Pas de conseil particulier pour l'instant.
Pour accéder à l'agenda complet cliquer ici

[:::: Imprimer cet article :::: ]

::: La Fugue du Petit Poucet, une comédie musicale d’après Michel Tournier :::

  

A la fin des années 80, Michel Tournier s’amusait à revisiter le thème du Petit Poucet dans un livre-cassette, raconté par Michel Drucker, et mis en musique par Claude Engel, aidé par Gotainer. Ce livre-cassette est désormais une revigorante comédie musicale interprétée par d’enthousiasmantes jeunes vedettes.

Michel Tournier, auteur hors-normes, ne pouvait adapter le conte du " Petit Poucet " en restant dans les rails du conte original. Ici, si le Petit Poucet est bien le fils d’un bûcheron vivant à la campagne, et s’il joue avec des cailloux blancs dans son jardin, on ne trouve pas d’autre point commun avec l’œuvre de Charles Perrault.

Nommé Capitaine des Bûcherons, son père reçoit, pour sa promotion, un magnifique appartement au sommet d’un HLM en pleine ville. Si son épouse apprécie d’avoir moquette, aspirateur, télévision, air conditionné et confort moderne, son fils n’accepte pas de ne plus pouvoir jouer au jardin, respirer l’air pur de la forêt et s’amuser avec les lapins de son clapier. Il relâche ceux-ci et s’enfuit.

Au cours de sa fugue, il rencontre des personnages pittoresques : un camionneur qui rêve de devenir chanteur, et une bande de jeunes filles tout excitées de le trouver près de chez elles. Ce sont les fille de Monsieur Logre. Si celui-ci est impressionnant, il n’a rien du monstre imaginé par Perrault. Au contraire, il est un protecteur de la forêt, il connaît les plantes qui guérissent, et s’il a été ami, dans le passé, avec le père du Petit Poucet, leurs chemins se sont séparés car il ne supportait pas que l’on ne respecte pas les arbres. Une rencontre initiatique qui va donner à l’enfant le courage de retourner en ville rejoindre ses parents : Logre lui a donné une paire de bottes magiques qui lui permettront, chaque fois qu’il en aura envie, de se plonger dans des rêves et d’oublier le béton qui l’entoure.

L’adaptation en comédie musicale est brillante, et le jeune (parfois très jeune) public reste accroché sans broncher au dynamisme des acteurs et des chansons durant les cinq quarts d’heure que dure le spectacle, avant de manifester un enthousiasme qui prouve qu’il les a envoutés dès les premières notes. Le livre-cassette ne contenait pas de quoi faire un spectacle suffisamment long ; les dialogues ont donc été revus (par Gudule, une star des enfants grâce à sa présence dans l’émission Bla-Bla , et de nouvelles chansons ont été composées par Grégoire Dune.

Les décors sont sobres, mais signés d’un artiste de choix : Jean-Michel Folon a réalisé de superbes aquarelles pour chacun des tableaux, qui sont projetées en arrière-plan. Parfois, des éléments de décors supplémentaires viennent jouer avec elles pour accentuer les effets de profondeur. Un principe astucieux qui va à l’encontre de la tendance actuelle à multiplier les effets spéciaux, mais qui se révèle un excellent choix dans un conte qui privilégie l’émotion, la poésie et le rêve.

Quant aux acteurs, les spectateurs de la comédie musicale " Tintin et le Temple du Soleil " reconnaîtront Zorino dans le rôle principal : c’est le même enfant qui joue (et chante) le Petit Poucet. Il est probable que l’on entendra encore parler de lui à l’avenir. Mais c’est surtout l’époustouflante prestation des jeunes danseuses qui interprètent les filles de Monsieur Logre que l’on retient. La plus jeune a à peine quinze ans, la plus âgée vingt-deux, et toutes se donnent à fond dans des danses tonifiantes où leur dynamisme et leur bonne humeur se communiquent à toute la salle.

Un spectacle réjouissant et magique, d’où l’on sort les yeux étincelants de bonne humeur et la tête pleines de chansons. Elles sont heureusement disponibles sur CD, et la file pour acquérir celui-ci à la fin du spectacle indique que les enfants apprécient l’idée.

Ce spectacle n’est pas en tournée actuellement.

(par Patrick Pinchart)


[:::: Imprimer cet article :::: ]


Rechercher sur le site: