::: Agenda ::: ::: Lire ::: ::: Jouer ::: ::: Cliquer ::: ::: Bouger ::: ::: Consommer ::: ::: Zapper :::





*** A ne pas rater ***

Pas de conseil particulier pour l'instant.

*** Conseillé par WEEK-ENDS.BE ***

Pas de conseil particulier pour l'instant.
Pour accéder à l'agenda complet cliquer ici

[:::: Imprimer cet article :::: ]

::: La bande dessinée touchée par la mode "Halloween" :::

  

En quelques années, la fête anglo-saxonne, relancée en France et en Belgique par un marketing extrêmement envahissant, s’est imposée auprès des enfants. La bande dessinée n’échappe pas au phénomène. Octobre est devenu le mois des BD qui font peur.

"Les 4 As", la bonne vieille série de François Craenhals et Georges Chaulet n’est pas vraiment, par essence, une bande dessinée effrayante. Elle s’adresse aux plus petits, et ne s’est jamais démarquée de la farce gentiment caricaturale façon "Bibliothèque verte" des années 60. Dans "Les 4 As et Halloween" (Casterman), le 39e volume de la bande d’éternels pré-ados, le thème est clair dès le titre. "L’attaque d’un fourgon blindé est devenu, hélas, une réalité quotidienne. Mais le véhicule dont il est question ici transporte un chargement tout à fait inattendu et c’est par un hasard, non moins extraordinaire, que les 4 As découvriront qui sont les malfaiteurs.
Mais avant cela, comment surveiller ceux-ci discrètement ? La saison d’Halloween leur offre une occasion inespérée : il suffit de se déguiser en fantôme, en diable ou en sorcière et de se cacher dans une citrouille géante pour observer les mouvements des malfaiteurs. Malheureusement, ces malfrats ne sont pas totalement idiots, et ils ont vite fait de repérer nos héros... Halloween tourne au cauchemar ! "
Lire un extrait

Aux Editions Dupuis, trois séries proches de circonstance sortent en même temps, offrant chacune un masque inédit créé pour l’occasion par le dessinateur. Celui créé par Hardy vaut particulièrement le détour.

"Les Crannibales", pour "Abracada...miam !", le sixième tome de leurs gags anthropophages (Fournier et Zidrou, Dupuis), s’offrent une couverture d’ambiance. Et un contenu adapté : "Connaissez-vous la fête préférée des Crannibales ? Ce n’est pas Noël et ses quenelles de petit papa Noël, ni le nouvel an et ses poivrots au porto. Les plus célèbres des croquemitaines préfèrent Halloween : ils peuvent dévorer leurs plats préférés en toute impunité. Au milieu des déguisements, qui remarquerait qu’ils s’avalent un détective aux endives ou des guiboles aux profiteroles ? "
Lire un extrait

Mélusine, adorable apprentie sorcière au pays des loups-garous, des vampires et des fantômes (Clarke et Gilson, Dupuis), est évidemment à l’aise dans l’ambiance halloweenienne, même si son dernier album, "Contes de la pleine lune", n’y fait pas directement allusion : "Comment lutter contre le charme ensorceleur de Mélusine ? D’un battement de cils, elle peut vous transformer en crapaud vert, mais elle reste la plus jolie des apprenties sorcières. Pas un loup-garou, pas un vampire ne résistent à son sourire enjôleur. Hélas ! son cœur est déjà pris : elle attend son prince charmant qui un jour viendra (elle connaît la chanson). Et il ferait mieux de se presser s’il ne veut pas passer pour un conte… de fée. "
Lire un extrait

Quant à Pierre Tombal, son univers de cimetière, squelettes ricanants et cercueils en tous genres colle parfaitement à Halloween, comme en témoigne "Morts de rire", le vingtième recueil de ses gags d’humour noir : "Contrairement aux idées reçues, fossoyeur n’est pas un boulot éternellement de tout repos. Entre les morts qui veulent figurer dans le livre des records, ceux qui hésitent toujours entre être incinérés, enterrés ou immergés, les maris trompés qui réclament vengeance et les réunions de copropriétaires du cimetière, Pierre Tombal a fort à faire. Alors quand arrive Halloween, notre héros est prêt à tout pour affronter des hordes de squelettes en fête."
Lire un extrait

(par Patrick Pinchart)


[:::: Imprimer cet article :::: ]


Rechercher sur le site: