Mine de rien, les héros de jeux vidéo commencent à prendre de l’âge. Pour certains, cela ne se voit pas : aucune ride, pas un coup de vieux. Au contraire, ils continuent à bonifier avec le temps. Ainsi en est-il de Mario, maître incentesté du genre, qui s’offre une nouvelle aventure entre nostalgie et innovation : "New Super Mario Bros Wii".

Faisons le compte. Mario, dans un domaine qui a à peine quelques décennies d’existence, c’est un vrai papy. Autrement dit, en toute logique, un vieux ringard, tout juste bon à amener des regards de mépris de la part de joueurs toujours en quête de nouveauté. Et pourtant ! Né en 1981, bientôt trentenaire donc, il continue à avoir autant de succès et à maintenir Nintendo, dont il est à la mascotte, au sommet de l’empire des jeux vidéo. Un empire pourtant attaqué par des concurrents impitoyables (Sony, Microsoft), qui s’y sont parfois cassé les dents (Sega).

Maître Miyamoto, je vous salue !

Il faut dire que sa carrière a été coachée par un véritable génie du jeu vidéo, le Japonais Shigeru Miyamoto, qui lui avait donné la vie comme second rôle dans un petit jeu d’arcades, "Donkey Kong", et qui lui donna une seconde chance au lancement de la console qui allait permettre à Nintendo de conquérir le monde, la NES. Avec "Super Mario Bros", un jeu de plates-formes fourmillant d’idées et de créativité, Mario entrait dans la cour des grands, devenant la première star du premier jeu-culte, encore adulé aujourd’hui par des millions de nostalgiques.

Une véritable saga
Mais il n’aurait intéressé que les nostalgiques s’il n’avait évolué. En trois décennies, il a posé pour des jeux de réflexion, de combat, des simulations sportives, il a imposé l’un des meilleurs jeux de course automobile (Super Mario Kart),... Mais il a surtout offert à l’univers des jeux vidéo, grâce à ses aventures - accompagné de son frère Luigi ou du craquant dinosaure Yoshi ou les vivant par procuration via son cousin Wario -, certains de ses plus grands titres. Des aventures d’une durée de vie énorme, obligeant le joueur à parcourir de vastes univers pour en découvrir tous les secrets, aidé par des pouvoirs temporaires récoltés au fil de ses actions. Avec le temps, une saga s’est construite, avec une multitude de personnages, de lieux, d’actions. Que voilà tous rassemblés en un jeu qui rappellera aux anciens les souvenirs de nuits passées sur les premiers jeux, et qui offrira aux nouveaux l’un des meilleurs jeux de tous les temps : "New Super Mario Bros Wii".


Une mine de créativité

Le titre "Super Mario Bros" indique clairement la couleur, il fait référence au jeu qui lança Mario, il y a un quart de siècle. Le "new" n’est pas un simple effet marketing : c’est un nouveau jeu qui est réalisé ici, même s’il fait référence à des éléments de décors, des personnages, des musiques de jeux anciens, que l’on s’amusera à deviner. Chaque niveau apporte son lot de trouvailles, d’innovations, de pièges et de cadeaux inattendus. La principale innovation est le jeu à plusieurs (jusqu’à quatre) en simultané, qui apporte une dimension ludique supplémentaire. Certes, on pourra y jouer seul, mais tout change lorsqu’il faut tenir compte des déplacements et actions des autres joueurs sur le même écran, qui nous sautent dessus, nous bloquent le passage... ou nous aident à passer des obstacles.

Très intelligemment pensé, le gameplay est très intuitif et adapté à tous : c’est un vrai jeu familial, inter-générationnel - dans lequel on pourra s’engager qu’on soit un joueur aguerri ou un débutant. Si ces derniers viennent à disparaître prématurément, ils sont ramenés à la vie quelques secondes plus tard pour poursuivre l’aventure.

A jouer... et à rejouer
Comme toujours chez Shigeru Miyamoto, le jeu possède sa dimension cachée. Il y a la mission principale, claire et nette - arriver à la fin du niveau - et les autres, facultatives, qui poussent ceux qui le désirent à explorer les lieux dans tous les coins pour sauver des personnages secondaires, récolter la totalité des éléments cachés, etc. Autrement dit, il y en a pour quelques semaines de plaisir.

En fin de route, Bowser, l’éternel méchant éternellement vaincu, disparaîtra la tête basse. Pour revenir illico : "New Super Mario Bros Wii" n’est pas le genre de jeu que l’on range définitivement dans le placard une fois arrivé au terme de l’aventure. Non, bien au contraire, il est de ceux qui donnent envie d’y rejouer, encore et encore, et de le faire découvrir à tous ses amis.