::: Agenda ::: ::: Lire ::: ::: Jouer ::: ::: Cliquer ::: ::: Bouger ::: ::: Consommer ::: ::: Zapper :::





*** A ne pas rater ***

Pas de conseil particulier pour l'instant.

*** Conseillé par WEEK-ENDS.BE ***

Pas de conseil particulier pour l'instant.
Pour accéder à l'agenda complet cliquer ici

[:::: Imprimer cet article :::: ]

::: Le bossu de Notre-Dame :::

  

Quasimodo est bedeau à Notre-Dame de Paris. Dans la célèbre cathédrale, c’est lui qui sonne les cloches. Son maître, le cruel Frollo, l’empêche de sortir. Et Quasimodo obéit, jouant seul avec les poupées qu’il construit de ses mains. Jusqu’au jour où une gitane vient demander asile à Notre-Dame.

Le droit d’asile, au Moyen-Age, c’était quelque chose de sacré. Au grand malheur de Frollo, chef des gardes, qui voudrait bien débarrasser la ville de tous les bohémiens qui osent lui résister. Et Esmeralda, la jeune femme qui vient de demander la protection de l’Eglise, est la pire : non seulement elle lui tient tête, à lui et à ses militaires, mais en plus elle est merveilleusement belle, et il en est tombé éperdument malheureux.

Il faut qu’elle soit à lui ! Et il commettra les actes les plus ignobles pour parvenir à ses fins. Y compris la condamner au bûcher.

Mais Quasimodo est là, Quasimodo qui est, lui aussi, tombé sous le charme d’Esmeralda et qui va tout faire pour la sauver. S’attirant par la même occasion une haine féroce, impitoyable, de la part de son maître.


Une adaptation d’un roman célèbre de Victor Hugo, Notre-Dame de Paris, mais qui s’en écarte très vite pour imposer les "standards" Disney, déjà vus tant de fois dans ses autres dessins animés : les personnages secondaires (les gargouilles) rigolos, le méchant abominable, etc. L’animation est époustouflante, mais on souhaiterait, de temps en temps, un peu plus d’originalité de la part de studios qui ont tendance à se copier de film en film.

On dit que...
La musique de ce film, grandiose, est due à Alan Menken, musicien fétiche de studios Disney, déjà célèbre pour la magnifique bande originale de "La Belle et la Bête".

(par Patrick Pinchart)


[:::: Imprimer cet article :::: ]


Rechercher sur le site: