L’un des plus importants procès de ce siècle se déroule actuellement aux Etats-Unis. Son enjeu : éviter qu’une firme devienne maître du monde informatique.

Le gouvernement et 20 états américains s’attaquent à Microsoft pour violation du “Sherman Act”, une loi créée en 1890 pour empêcher qu’une compagnie profite de son monopole pour rendre toute concurrence impossible.

Bill Gates, le fondateur de Microsoft, est à la base du logiciel Windows, le système d’exploitation que l’on trouve sur 90% des ordinateurs PC dans le monde. C’est à lui aussi qu’on doit le traitement de texte Word et le tableur Excel, les deux logiciels de bureautique les plus répandus. Une belle réussite, donc. Le problème, c’est qu’il utilise celle-ci pour éliminer toute concurrence. Le procès concerne un point bien précis : le contrôle d’Internet.

Pour “surfer” sur Internet, vous avez besoin d’un outil de navigation. En 1994, Netscape a lancé “Navigator”, un programme extrêmement populaire. Un an et demi plus tard, Microsoft a créé un produit concurrent, de très médiocre qualité, Explorer 2.0. La firme américaine a vite compris ses erreurs et a amélioré le logiciel. Aujourd’hui, les deux navigateurs en sont à la version 4. Normalement, les utilisateurs pourraient choisir librement celui qu’ils considèrent comme le meilleur.

Mais Bill Gates a décidé d’imposer Explorer et il a mis en oeuvre tout ce qui était en son pouvoir pour y parvenir. Il l’a offert gratuitement, obligeant Netscape - qui n’a pas les mêmes réserves financières (voir encadré) - à faire de même. Il a obligé les constructeurs d’ordinateurs à l’installer d’office avec Windows 95, et il a fait de même avec Apple, qui doit le placer sur tous les Macintosh. Il a signé des accords avec les principaux fournisseurs d’accès à Internet pour qu’ils ne fournissent plus Netscape mais Explorer à leurs abonnés ; et, finalement, il l’a intégré à Windows 98.

On ne peut plus le retirer du système d’explotation, il en fait partie.

Les résultats ne se sont pas fait attendre : la part d’utilisateurs de Netscape est en chute libre.

Pouquoi ce procès est-il si important ?
Parce qu’il va décider de la liberté de choix de toute la planète.

Imaginons.
Que pourrait-il se passer si on laissait Microsoft éliminer tous ses concurrents ?
Windows et Explorer étant devenus incontournables, tout le monde en est équipé. Microsoft sort de nouvelles versions mais, aucune alternative n’existant, il ne sont plus aussi révolutionnaires qu’avant. Ah oui, désolé pour vous, mais elles ne sont plus gratuites. Et, désolé encore, elles sont bien plus chères que les versions précédentes, celles de l’époque où il y avait un concurrent.

Quand vous achetez un nouvel ordinateur, seul un Windows “light” de Windows est pré-installé : Microsoft ayant imposé cette version limitée aux fabricants d’ordinateurs, vous devez payer une licence individuelle coûteuse très coûteuse pour profiter pleinement de votre machine.

Mais pourquoi acheteriez-vous un nouvel ordinateur ? Parce que la nouvelle version de Windows (Windows 2000) est très gourmande et qu’il faut donc un processeur plus rapide et une quantité de mémoire vive plus importante. Et, malheureusement, les nouveaux logiciels Word ne tournent correctement QUE sous Windows 2000.

Vous voudriez continuer à utiliser le Word que vous aviez acheté l’année passée ? Ben non, désolé toujours, mais Word 2000 est incompatible avec les versions antérieures et vous ne pouvez donc plus lire les fichiers qu’on vous envoie.

Ce n’est, bien sûr, que de la science-fiction (quoique déjà partiellement réelle). Mais, lorsqu’un homme atteint la puissance de celle de Bill Gates, qui touche la majorité des ordinateurs dans le monde, on peut mettre des garde-fous pour éviter qu’un jour, de telles idées ne viennent à lui passer par la tête. Ce procès est là pour ça.


Que représente l’empire Microsoft ?
Un chiffre d’affaires en 1997 de 500 milliards de francs.
Des bénéfices, la même année, de 150 milliards de francs.
Un capital en Bourse estimé, en septembre 98, de 9.000 milliards de francs.
Un effectif de 27.300 personnes.
(d’après Libération - http://www.liberation.fr).
La fortune de Bill Gates est estimée, selon Upside, à 53 milliards de dollars (soit environ 2000 milliards de francs).


Le système d’exploitation
Sans système d’exploitation, un ordinateur ne peut rien faire. C’est comme une carrosserie avec un moteur, mais pas de volant, de pédales, de cadrans, de bougies, rien de ce qui permet d’utiliser la voiture. Le système d’exploitation (Windows, mais aussi Linux ou, sur Macintosh, Mac OS) pilote tout ce qui se passe sur l’ordinateur, les affichages à l’écran, les réactions à la souris et au clavier, le fonctionnement de tous les programmes. C’est donc un logiciel essentiel.

Article paru dans "Le Petit Ligueur" en 1998.