::: Agenda ::: ::: Lire ::: ::: Jouer ::: ::: Cliquer ::: ::: Bouger ::: ::: Consommer ::: ::: Zapper :::





*** A ne pas rater ***

Pas de conseil particulier pour l'instant.

*** Conseillé par WEEK-ENDS.BE ***

Pas de conseil particulier pour l'instant.
Pour accéder à l'agenda complet cliquer ici

[:::: Imprimer cet article :::: ]

::: Multimedia d’éveil, multimedia d’humour :::

  

Pour séduire les enfants et les tenir accrochés à l’écran de l’ordinateur, les développeurs de CD-ROM pour les plus jeunes privilégient les activités courtes. A quoi il convient d’ajouter fantaisie, graphismes sympas et humour.

Drôles d’idées que celles d’intituler ce CD-ROM " De la petite taupe qui voulait savoir qui lui avait fait sur la tête " [1] et de reproduire ledit animal sur la jaquette, avec un caca bien solide sur le front ! Pour les petits, qui ne sont pas encore coincés des zygomatiques en ce qui concerne ce type de matériau, on peut encore se permettre ce genre de choses. Ce CD-ROM réalisé par les éditions MILAN - dont on connaît les impeccables publications pour enfants - rassemble cinq petites histoires de papier qui ont été adaptées en multimedia grâce à l’ajout de quelques animations et d’un peu d’interactivité.

Il débute par un petit bijou, une chanson adorable qui rentre immédiatement dans l’oreille et qu’on se répète tout au long de la journée, illustrée par une danse de cinq personnages très sympathiques. On est loin, ici, des effets simplistes de pseudo-animation auxquels certains développeurs de titres pour enfants tentent de nous habituer. L’animation est haut de gamme.

Chacun de ces animaux mènera à un récit différent. L’histoire éponyme raconte la mésaventure d’une taupe, qui se retrouve donc la tête coiffée d’un gros étron, et qui veut trouver le responsable de cette action pour lui dire ce qu’elle pense de ce type de comportement. Tout est conté pratiquement sans intervention de l’enfant. La seule interactivité pour lui consiste à choisir lequel des animaux la petite bête doit interroger. On peut alors découvrir le type d’excréments produits par chacun, et tenter de trouver le coupable.

Les autres histoires, que les amateurs de livres pour enfants connaissent peut-être déjà et qu’ils pourront donc découvrir de cette nouvelle manière, sont " Le monstre mange-bébé ", " Le dragon de pluie ", " Nino et la Balsaminette ", et " L’île d’Orado ". Les (excellents) dessins sont très différents d’un récit à l’autre, mais tous sont des livres animés très simples, qui découvrent parfois de petites animations lorsqu’on laisse vagabonder sa souris, mais où l’enfant reste la plupart du temps assez passif. On a vu plus original depuis très longtemps déjà.
La réalisation est impeccable, et l’interface très claire : à tout moment, on peut la faire apparaître pour régler le niveau du son, accéder à l’aide, retourner au sommaire, ou imprimer l’écran. Une réalisation vraiment sympathique, qui aurait gagné à être accompagnée de quelques activités complémentaires liées aux cinq livres.

Futé, l’imagier ?
"Mon premier dico en 1000 mots" [2], dans la collection "Drôlement futés", est la déclinaison multimedia des imagiers d’antan, où nous apprenions nos premiers mots sur des pages remplies de dessins. C’est une réalisation très simple, qui propose aux plus petits diverses activités essentiellement basées sur la reconnaissance de lettres et de mots.
Dans " Le zoo des mots ", il faut replacer des dessins d’animaux sur le territoire portant l’étiquette de leur nom, une lettre étant cachée.
Dans " Les lettres cachées ", il s’agit de retrouver les lettres qui permettront de reconstituer un mot.
Dans " La musique des mots ", l’enfant doit apparier des lettres avec leur son. _ On y trouve aussi "Les mots arc-en-ciel", une petite machine à écrire et à colorier des lettres, un alphabet pêle-mêle, où il faut reconnaître les diverses manières d’écrire une lettre, un jeu de reconnaissance de lettres, et quelques activités plus décevantes, comme un puzzle et un jeu de Simon basé sur les instruments de musique - dont on voit mal le rapport avec le thème du CD-ROM - et un Memory des lettres d’une affligeante banalité. Le jour où les développeurs cesseront de créer des Memory, le multimedia aura fait un grand pas vers la créativité et l’innovation !

Une petite réalisation correcte, sans prétention, dont on regrette que le son ait été aussi mal mixé. Certains passages sont difficiles à comprendre, ce qui est dommage pour un titre s’adressant à des enfants dans une phase aussi cruciale de leur apprentissage. " La collection Drôlement Futés est le fruit de la recherche d’une équipe d’experts, auteurs et psychologues spécialistes en pédagogie enfantine ", nous dit la jaquette. On aurait peut-être pu y ajouter un expert en multimedia…

Planète activités
Plus riche, plus original et certainement mieux réalisé, " PlanetNemo Junior " [3], dans la même collection, s’adresse aux enfants de cinq à huit ans. Il s’agit d’un recueil d’activités très simples, mais très variées, dans des graphismes gentillets, parfaitement adaptés à l’affichage sur écran. Réalisés en dessin vectoriel (les traits ne sont pas constitués de points, mais de vecteurs, ils peuvent donc être étirés à l’infini), ils s’adaptent à tout écran, quelles que soient ses dimensions.

S’il se nomme " PlanetNemo ", c’est parce que l’écran de départ propose une improbable planète constituée de diverses zones proposant chacune plusieurs activités. C’est donc un simple menu, pas un univers que l’on va explorer. Il y a cinq zones (plus une sixième sans intérêt qui se contente d’annoncer que l’on peut s’abonner à une version Internet du CD-ROM, à télécharger chaque mois) : création, jeux, découverte, activités, surprises. Le principe est d’offrir des choses très courtes, mais très variées. On y trouve donc de tout, des idées originales comme des déclinaisons de concepts usés jusqu’à la corde (il y a, bien sûr, l’inévitable Memory). Dans la partie " création ", on peut ainsi générer des insultes de sorcières, colorier des légumes, réaliser un mini-film d’animation dans un aquarium, ou faire pousser une très jolie plante virtuelle.

Parmi les jeux, on va de l’adaptation de l’immortel " pierre/papier/ciseaux " à une conversion francs/euros (inutilisable car basée sur les francs français, la moindre des choses eût été de l’adapter au public belge !), en passant par un jeu du pendu, un autre de réflexes, des points à relier pour reconstituer un dessin, un labyrinthe des calculs, etc.

Les idées ne sont donc pas très neuves, mais tout est adapté de manière humoristique et uniformisé grâce aux graphismes.

L’espace " Découvertes " propose de comprendre le fonctionnement des volcans et du bronzage grâce à un pittoresque cochon détective (" My name is Bon, Jean Bon ! "), et de partir à la découverte du panda et de l’éléphant. Chaque partie est complétée de l’inévitable quiz qui permet de tester ses connaissances.

Enfin, le CD-ROM se termine par quelques bricolages à imprimer, et quelques recettes pour enfants. Il s’agit donc d’un véritable petit magazine sur CD-ROM, aux rubriques variées.

Si la collection " Drôlement futés " semble cohérente (elle se décline en quatre tranches d’âges visiblement indiquées sur la boîte, et en six thèmes disctincts : école, éveil, langues, aventure, découverte, activités), il faut néanmoins avoir à l’esprit qu’il ne s’agit que de réalisations peu ambitieuses, certes sympathiques, mais qui ne révolutionnent rien au niveau des concepts et des idées. Le prix est à la hauteur de cette d’ambition limitée : léger.

Article paru dans "Le Ligueur" en 2002.


[1A partir de 3 ans, pour Pentium II ou Power Macintosh 200, 32 Mo de RAM, lecteur CD-ROM 8X, écran 640*480, milliers de couleurs. MILAN.

[2A partir de 3 ans, pour Pentium 90 ou Power Macintosh, 16 Mo de RAM, lecteur CD-ROM 4X, écran 640*480, milliers de couleurs. Distribution Mediamix (02/688.40.22). 699 FB

[3A partir de 5 ans, pour Pentium ou Power Macintosh 166, 32 Mo de RAM, lecteur CD-ROM 8X, écran 640*480, milliers de couleurs. CD bilingue français/anglais. Distribution Mediamix (02/688.40.22). 699 FB

(par Patrick Pinchart)


[:::: Imprimer cet article :::: ]


Rechercher sur le site: