::: Agenda ::: ::: Lire ::: ::: Jouer ::: ::: Cliquer ::: ::: Bouger ::: ::: Consommer ::: ::: Zapper :::





*** A ne pas rater ***

Pas de conseil particulier pour l'instant.

*** Conseillé par WEEK-ENDS.BE ***

Pas de conseil particulier pour l'instant.
Pour accéder à l'agenda complet cliquer ici

[:::: Imprimer cet article :::: ]

::: Parlez-vous SMS ? :::

  

"Trop KC 2Day, am a K7 Piz ce soir Dak ? ;-) ". Traduction : "Je suis vraiment trop fatigué, aujourd’hui. A mon avis, ce soir, ce sera une cassette vidéo et une pizza. D’accord ?"

Avec humour, le site de Bouygues-Telecom tente, avec de tels exemples, de nous expliquer comment s’exprimer par ce nouveau moyen de communication qu’est le SMS. Alors qu’on nous promettait un téléphone mobile multimedia, capable de nous entraîner grâce au WAP dans les méandres d’Internet et de nous faire profiter de la vidéo sur petit écran, c’est l’utilisation la plus simple, la plus sommaire et la plus inattendue qui a connu le succès : le "Short Messaging System" ou SMS.

Incontestable, le succès ! Selon budgetelecom.com, les revenus liés aux SMS représentent déjà 20% du chiffre d’affaires total des opérateurs de téléphonie mobile. Et selon un sondage effectué pour le mensuel Netcetera (septembre 2001), 87.4% des utilisateurs belges de GSM envoient des SMS. Et une personne sur trois envoie de 1 à 5 SMS par jour.

Le SMS est discret. Confidentiel. Et plus rassurant que le téléphone. Il est plus aisé d’envoyer un SMS que de téléphoner. D’où une nette prépondérance des messages amoureux dans la masse globale de SMS. Il va à l’essentiel.
Il ne se substitue pas aux autres formes de communication, mais il donne un petit coup de pouce quand c’est nécessaire. Et il peut rendre plein de services. Annoncer qu’on va arriver en retard, ou qu’on est proche du lieu de rendez-vous. Bref, il est très pratique ! Tout en restant nettement moins cher qu’une communication sur un téléphone portable.

La brièveté des messages et les claviers pas du tout adaptés des GSM ont donné naissance, la créativité des ados aidant, à un tout nouveau langage, fait d’abréviations (voir ci-dessous). C’est d’ailleurs un exercice intellectuel poussé que de devoir résumer sa pensée en quelques mots et aussi peu de signes !
Par rapport au téléphone, intrusif, dont les sonneries intempestives imposent d’arrêter, séance tenante, toute activité pour le décrocher, le SMS laisse à l’interlocuteur le choix de l’heure de la lecture. Un petit bip signale son arrivée, point.
Autant de raisons qui expliquent son succès.

On nous annonce la prochaine évolution qui devrait l’enterrer, l’EMS pour "Enhanced Messaging Service". Un SMS amélioré qui permettra d’expédier également du son, des animations, des dessins, etc. On nous annonce aussi l’UMTS et le GRPS, de nouvelles technologies de transmissions de données à grande vitesse. Mais, comme le prouve le WAP, une nouvelle technologie ne s’impose pas obligatoirement. Et comme elle obligera chacun à changer son téléphone, il faudra des services avec une sérieuse valeur ajoutée pour que le grand public accepte de faire le pas. Comme l’e-mail, qui reste en pur texte et qui est l’activité la plus répandue sur Internet, le SMS traditionnel a encore un bel avenir devant lui.

Le dico SMS-français
Quelques expressions pour ne plus avoir l’air idiot en envoyant vos SMS
A+ : à plus, à bientôt
Av : avant
Ap : après
$ : argent
Bal : boîte aux lettres
Bcp : beaucoup
Biz : bises
Blem : problème
Cad : c’est à dire
K7 : cassette
Kdo : cadeau
6T : cité, ville
D6D : décider
Dak : d’accord
Ght : j’ai acheté
Ht : acheter
Ic : je vois (I see)
Id : idée
Je t’m : je t’aime
L : elle
Msg : message
Nv ou new : nouveau
Pcq : parce que
Pq ? : pourquoi ?
Rdv : rendez-vous
Rstp : réponds s’il te plaît
Stp : s’il te plaît
2day : aujourd’hui (today)
Tb : très bien
Ttf : tout à fait
Tjs : toujours

Quelques sites Internet
http://www.mobiconso.com/ : la communauté des hightechnautes
http://www.netsurf.ch/sms.html : les petites et les grandes infos du monde du GSM. Une mine d’or !
http://www.comparatel.be : un service de comparaison des prix des opérateurs (permet de s’abonner)
http://www.speed.be/ : toutes les infos sur la téléphonie en Belgique, et des outils de comparaisons entre les offres des opérateurs.

Article paru dans "Le Ligueur" en 2001.

(par Patrick Pinchart)


[:::: Imprimer cet article :::: ]


Rechercher sur le site: