::: Agenda ::: ::: Lire ::: ::: Jouer ::: ::: Cliquer ::: ::: Bouger ::: ::: Consommer ::: ::: Zapper :::





*** A ne pas rater ***

Pas de conseil particulier pour l'instant.

*** Conseillé par WEEK-ENDS.BE ***

Pas de conseil particulier pour l'instant.
Pour accéder à l'agenda complet cliquer ici

[:::: Imprimer cet article :::: ]

::: Préparez vos itinéraires sur ordinateur :::

  

Les cartes routières, aussi excellentes qu’elles soient, ont trouvé un concurrent sérieux dans les sites et logiciels d’itinéraires routiers.

Classiquement, pour préparer ses vacances ou se rendre dans un lieu inconnu, le schéma était le suivant : on se procurait une carte, plus ou moins précise en fonction du besoin, on repérait l’endroit de destination - une tâche souvent compliquée par le fait que toutes les cartes ne sont pas complétées d’un index - et l’on tentait de trouver la route la plus adéquate pour s’y rendre. On cumulait alors les distances entre les grandes villes pour calculer le kilométrage à parcourir. Les plus prudents notaient alors les différents points-clés de l’itinéraire, les autres faisaient confiance à leur mémoire... et à la carte qu’il fallait déplier avec difficulté, dans l’espace réduit de la voiture, au moindre contretemps.

Vint Internet. Divers sites [1] proposent de calculer pour vous le meilleur itinéraire entre deux villes. Mais, s’ils sont excellents pour des besoins ponctuels, ils sont souvent saturés, particulièrement dans les périodes précédant les congés et vacances, et leur consultation est donc peu confortable. L’acquisition d’un CD-ROM accomplissant la même fonction [2] peut donc se révéler intéressante, d’autant plus que leurs prix ne sont plus excessifs. "Itinéraires France et Europe 2004" [3] est de ceux-là.

Copilote sur CD

Son principe est le suivant : vous indiquez au logiciel un point de départ et un point d’arrivée, et il vous indique la voie correspondant à vos critères (le trajet le plus court, le plus rapide, le moins cher). Si vous le souhaitez, vous pouvez également lui indiquer des étapes intermédiaires (jusqu’à 14 !) si vous souhaitez passer par des lieux bien précis. Ou lui demander d’éviter certaines voies. Ce choix peut se faire de deux manières :
- soit en indiquant, dans une fenêtre, la ville de départ et, dans une autre, la ville d’arrivée (le logiciel n’a pas été adapté au marché non-français, et les villes doivent donc, pour la Belgique, être introduites dans la fenêtre "Département", ce qui est absurde !) ;
- soit en plaçant de petits drapeaux colorés et des croix sur une carte.
Le logiciel calcule alors le trajet - que l’on affine comme on veut - vous le trace sur la carte, et vous donne une feuille de route indiquant précisément toutes les voies par lesquelles vous devez passer, ainsi que les distances à parcourir sur celles-ci. Tout cela peut être imprimé ou exporté.

Il peut aussi calculer le coût du voyage, et ajouter sur la carte des symboles correspondant à des points qui vous intéressent, comme des lieux touristiques, des aéroports, des gares, des parkings, des aires de repos, des hôpitaux, des stations service, mais aussi des centres commerciaux, des cinémas, des monuments, etc. Il tient également compte des sens uniques.

Les cartes sont très précises et huit niveaux de zooms permettent d’avoir une vision rapprochée ou globale du trajet. Dommage que toutes les voies mentionnées sur la carte ne figurent pas dans la base de données des lieux. Dans de nombreux cas, on voit le point correct sur la carte mais, pour l’indiquer au moteur de recherche d’itinéraire, on doit chercher une voie proche contenue dans la base.

Autre point noir : les cartes sont réparties sur deux CD et il est donc nécessaire d’opérer des changements de CD durant la recherche, ce qui n’est pas très pratique. Des efforts sont encore à faire au niveau de l’ergonomie.

Si les chiffres annoncés sont impressionnants (3.650.000 voies répertoriées, 185.000 localités en France et en Europe), il est à noter que certains pays sont un peu moins bien lotis. En effet, si vous devez vous rendre en Scandinavie, en Irlande, en Europe de l’Est, en Grèce ou aux Baléares, vous n’y trouverez pas votre bonheur. Mais, pour les autres pays, le logiciel remplit bien sa fonction : calculer un itinéraire est devenu un jeu d’enfant.

Article paru dans "Le Ligueur" en 2003.


[2Outre le logiciel présenté dans cet article, on trouvera également "Route 66 : Europe 2004" ou "Via Michelin : L’atlas Routier Europe 2003/2004", "Micro-Application : Atlas Routier France et Europe 2003/2004" qui ont tous deux une excellente réputation. Ils ont chacun une version limitée à la France. Seul "Route 66" est disponible pour Macintosh.

[3Pour PC 133 Mhz, 128 MO RAM, Windows 95 et supérieur, 600 Mo sur le disque dur. ± 30 €.

(par Patrick Pinchart)


[:::: Imprimer cet article :::: ]


Rechercher sur le site: