::: Agenda ::: ::: Lire ::: ::: Jouer ::: ::: Cliquer ::: ::: Bouger ::: ::: Consommer ::: ::: Zapper :::





*** A ne pas rater ***

Pas de conseil particulier pour l'instant.

*** Conseillé par WEEK-ENDS.BE ***

Pas de conseil particulier pour l'instant.
Pour accéder à l'agenda complet cliquer ici

[:::: Imprimer cet article :::: ]

::: The Legend of Zelda : Skyward Sword :::

  

La série-culte de Nintendo est de retour pour un nouvel épisode de toute beauté. Les amoureux de Link et de la princesse Zelda retrouveront avec bonheur tout ce qui a fait le succès de cette formidable série, avec de nombreuses nouveautés qui utilisent tout le potentiel de la (non-moins formidable) console Wii.

La quête de Zelda accompagne Nintendo quasiment depuis son entrée fracassante dans l’industrie des jeux vidéo. Au même titre que Super Mario, elle a donné à la marque nippone son image d’excellence, grâce à la créativité incroyable de l’un des génies du genre, Shigeru Miyamoto. Avec son équipe, il parvient à développer chaque fois des jeux révolutionnaires qui, basés pourtant sur une trame simple et bien connue des amateurs, se renouvellent sans cesse et apportent, à chaque fois, ces surprises et étonnements qui font qu’on ne s’en lasse jamais. Avec, à chaque fois aussi, une ergonomie, une prise en mains immédiate, qui permettent de conquérir un très large public.

Les fondements de la série sont systématiquement les mêmes : le preux chevalier Link, épris de la princesse Zelda, doit la retrouver suite à son enlèvement par des forces maléfiques. Démuni au début, il va progressivement s’équiper de telle manière qu’il puisse survivre aux attaques de monstres de plus en plus puissants, et aux pièges innombrables placés sur son chemin par des développeurs pervers. D’un autre côté, il va aussi découvrir des bonus cachés un peu partout, mais qu’il ne pourra atteindre qu’en résolvant des énigmes souvent tordues. Et pour tout compliquer, mais c’est ce qui fait le plaisir du jeu, il ne sait pas où se trouve la princesse et va devoir explorer un univers immense et labyrinthique. Heureusement, il y rencontrera, de village en village, des personnes qui lui donneront des indices pour le guider. Et un esprit qui, caché dans l’épée, lui donnera des indications essentielles.

Voilà. Bienvenue dans le monde de Zelda. Grâce aux possibilités graphiques de la Wii, notre héros va évoluer dans des décors superbes, dans une gamme de couleurs chaudes et impressionnistes, de toute beauté. Pour aller plus vite de lieu en lieu, il pourra enfourcher un oiseau géant, Célestrier, et ainsi voler dans les airs. Un animal bien utile puisque, dans ce nouvel opus, il lui faudra atteindre des îles volantes, entre autre nombreux autres lieux mystérieux à explorer.

Le jeu est un peu plus physique que d’habitude (un peu seulement...). Plutôt que cliquer sur les boutons, il vous faut utiliser la Wii MotionPlus comme arme, et frapper dans l’air comme si vous teniez une épée : Link, à l’écran, fera de même. L’autre manette, le nunchuk, tenu dans l’autre main, permet de tenir le bouclier et de le relever à temps pour éviter un coup. Le tout en surveillant la jauge d’endurance qui indique votre niveau d’énergie lors des phases plus physiques. Certaines des épreuves se déroulent sans arme, ou contre le temps, ce qui augmente nettement le niveau de stress des joueurs... et la variété des jeux auxquels ils sont confrontés.

Comme de coutume, les objets à récolter sont nombreux et, pour la plupart, indispensables. Les armes, désormais, peuvent être améliorées au fil de la quête si l’on trouve les éléments adéquats. Le renouvellement est constant et les choses à découvrir innombrables. L’un des atouts de la série est que, lorsque l’on aura réussi une première fois à terminer la quête, ce qui prendra déjà quelques dizaines d’heures, on pourra la recommencer à zéro pour tenter de retrouver tous ceux qu’on n’avait pas réussi à trouver.

C’est à une véritable aventure auxquels les joueurs sont confrontés. Il exploreront des lieux classiques, comme les donjons, les plaines et les forêts, mais aussi les nuages, un temple indien, une mer de sable dans le désert, un vieux navire échoué, des glissades dans la montagne, etc. A chaque fois, la quête principale sera enrichie de quêtes secondaires, d’épreuves qui obligeront Link à prendre des chemins de traverse, à revenir aux villages pour acquérir de nouveaux objets... ou sauvegarder ses trésors.

Enigmes passionnantes, combats épiques, émerveillement devant les univers à explorer, surprises à chaque détour du chemin... "The Legend of Zelda : Skyward Sword" s’installe d’ores et déjà comme l’un des meilleurs jeux de l’histoire des jeux vidéo.

(par Patrick Pinchart)


[:::: Imprimer cet article :::: ]


Rechercher sur le site: