::: Agenda ::: ::: Lire ::: ::: Jouer ::: ::: Cliquer ::: ::: Bouger ::: ::: Consommer ::: ::: Zapper :::





*** A ne pas rater ***

Pas de conseil particulier pour l'instant.

*** Conseillé par WEEK-ENDS.BE ***

Pas de conseil particulier pour l'instant.
Pour accéder à l'agenda complet cliquer ici

[:::: Imprimer cet article :::: ]

::: Trivial Pursuit : des recharges... qui se jouent toutes seules :::

  

Le jeu de Trivial Pursuit est l’une des grandes réussites du fabricant de jouets Hasbro. Il s’offre deux nouvelles mini-recharges, de 600 questions chacune, qui ont la particularité de pouvoir aussi se jouer de manière autonome, sans plateau.

Lancé au milieu des années 80, le jeu de Trivial Pursuit n’a cessé, depuis, de démontrer le coup de génie que fut sa création. Utilisant cette propension qu’ont les humains à vouloir tester leur culture (d’où le succès, depuis des décennies, des simples mots croisés et de leurs dérivés), et détournant le simple jeu de quiz qui consiste tout simplement à répondre à des questions, il a connu un tel engouement que diverses éditions ont déjà succédé à l’historique version "Genius". On en a connu pour les fans de Disney, pour les enfants, pour la génération du "baby boom", pour les familles, pour les amateurs de télévision, de musique ou de cinéma,... avec à chaque fois des milliers de questions complémentaires. Ces diverses éditions pouvaient même se mélanger aux précédentes, augmentant chaque fois d’autant le nombre de questions. De nombreux clones, parfois nettement moins intéressants, lancés par des concurrents, sont vite venus profiter de l’effet "Trivial Pursuit".

A ce besoin des joueurs de se nourrir encore et encore de casse-tête, Hasbro répond par deux recharges plus modestes. Six cents questions par boîte, soit seulement cent cartes chacune, ce qui est relativement peu. Leur particularité est d’être vendues dans des boîtes autonomes, en forme de camembert, avec un grand dé. Plus besoin, donc, d’étaler un tableau de jeu et des petites boîtes de "fromage". On se contente de tirer des cartes, de lancer le dé et de répondre à la question de la couleur indiquée. Deux réponses correctes successives vous donnent droit à une carte. Le premier joueur à avoir accumulé six cartes a gagné la partie. Simple, immédiat, peu encombrant... et rapide. Bien sûr, ces cartes peuvent également être ajoutées au jeu de plateau correspondant.

La première boîte est un complément à l’édition "Genus" (à partir de 15 ans), l’autre à l’édition "Famille" (des questions sur cartes jaunes pour les enfants, sur carte bleues pour les adultes). Cette dernière permet aux parents de jouer avec les plus petits... et de se retrouver perdants contre ceux-ci, ce qui fut mon cas !

Un petit reproche, cependant. Les questions viennent de France et les Belges sont absents des thèmes. On y aborde la télévision française (donc, aussi des chaînes non captées en Belgique), la politique française (on a beau être assez attentifs à ce qui se passe chez nos voisins, beaucoup de questions relatives à la politique hexagonale sont impossibles pour un Belge moyen) et les stars françaises (là, ça va un peu mieux). Dommage que Hasbro n’ait pas fait ce simple effort de "localiser" ces deux recharges, en y intégrant des éléments de la culture, du sport et de la politique belges. C’était pourtant la moindre des choses... et il y avait largement de quoi remplir plusieurs recharges !

Ces recharges sont vendues 14.95 Euros pièce.

(par Patrick Pinchart)


[:::: Imprimer cet article :::: ]


Rechercher sur le site: