::: Agenda ::: ::: Lire ::: ::: Jouer ::: ::: Cliquer ::: ::: Bouger ::: ::: Consommer ::: ::: Zapper :::





*** A ne pas rater ***

Pas de conseil particulier pour l'instant.

*** Conseillé par WEEK-ENDS.BE ***

Pas de conseil particulier pour l'instant.
Pour accéder à l'agenda complet cliquer ici

[:::: Imprimer cet article :::: ]

::: Voyages interactifs aux pays de l’éveil :::

  

L’ordinateur peut être un formidable catalyseur pour l’éveil des enfants à des concepts de base.

Les programmes les mieux conçus les stimulent à s’exercer, à démontrer qu’ils ont bien compris les notions qu’on leur a inculquées, à tenter de se dépasser. Tout en leur permettant de s’amuser et de découvrir de nouvelles choses.

La collection “Lapin Malin” a été conçue dans ce but. Chaque titre propose des histoires, des activités et des épreuves nécessitant l’acquisition plus ou moins progressive de concepts bien précis.

“Les Chemins de la Lecture”, destiné aux enfants de six à sept ans, est présenté comme “un parcours méthodique pour maîtriser la lecture”. Sans aller jusque là, disons qu’il s’agit d’un ensemble d’étapes offrant aux enfants la possibilité de s’exercer de manière ludique à la lecture.

Il se présente comme un mini-jeu d’aventures. Des animaux s’engagent, au volant de leur vieille guimbarde, sur les routes des quinze pays de la lecture. Ils doivent régulièrement s’arrêter, incapables d’aller plus loin à cause d’un obstacle. A chacune de ces étapes, l’enfant doit aider les héros à accomplir diverses activités. Il explore l’écran pour y déclencher les quelques animations qui y sont cachées - un concept qui gagnerait à être renouvelé, tous les logiciels pour enfants y faisant désormais appel.

Il lit ensuite des mini-livres, deux à chaque étape. Affichés en gros caractères très lisibles, les textes sont racontés par un narrateur, avec surlignage en simultané des segments de phrase prononcés. Des questions lui sonnt posées en fin de récit, pour vérifier qu’il a bien suivi. Enfin, il peut accomplir une épreuve. Par exemple, dans “Le Tri de Fred”, il doit associer les mots entendus aux mots écrits ou dissocier des sons proches ; dans “Syllabes en folie”, il doit assembler des syllabes pour former des mots, etc.

Impossible de redémarrer pour l’étape suivante si l’on n’a pas répondu correctement à un minimum de questions. Les épreuves sont malheureusement répétitives : ce sont toujours les mêmes activités qui reviennent.

Un tableau de contrôle permet aux enfants de suivre leur progression et de voir leurs résultats.

La conception même de ce CD-ROM le réserve à des enfants qui ont déjà des notions de base en lecture. Ils doivent pouvoir reconnaître les lettres et les sons et décoder des mots simples.

“Voyage au pays des Maths”, destiné lui aussi au 6-7 ans, est bâti sur le même moule. Dix “pays” sont à explorer d’une manière similaire. Ici, on exerce prograssivement les notions de base des mathématiques : motifs et formes, addition et soustraction, mesure, fractions et multiplication.

Cinq contes sont proposés, en introduction aux matières qui vont être abordées. Ils sont interactifs, l’enfant devant aider les héros du récit à accomplir diverses activités. De petites épreuves, plus nombreuses que dans le CD précédent. Puis il explore les différents pays, selon les principes évoqués plus haut. En cadeau supplémentaire, quelques chansons sur le thème des mathématiques.

Un concept sympathique, donc, faute d’être vraiment révolutionnaire. Il remplit correctement sa fonction d’entraînement à des notions de base. Les manuels joints sont très bien faits. Outre le maniement et la structure des programmes, ils donnent une série de conseils aux parents. L’aspect répétitif des épreuves de lecture provoque malheureusement un effet de lassitude, qui nécessitera une sacrée motivation chez les enfants pour en venir à bout.


“Les chemins de la lecture” et “Voyage interactif au pays des maths” - CD-ROM Mac et PC pour configurations familiales standards. TLC-Edusoft - 1590 FB (Distribution ABC SOFT : 02/370.39.10).

Article paru dans "Le Ligueur" en 1998.

(par Patrick Pinchart)


[:::: Imprimer cet article :::: ]


Rechercher sur le site: