Groupe de personnes en train de méditer en posture de zazen
Vue du dojo zen
La cérémonie de l'Hannya-Shingyo à la fin d'un zazen

Accueil   .     Zazen     .     Activités     .     Evénements     .     Téléchargements   .     F.A.Q.     .     Liens

Questions fréquemment posées


Cérémonie de fin de zazen au dojo de Wavre


Le Bouddhisme est-il une religion?
Non. Il est ainsi compatible avec toutes les confessions. Le bouddhisme est reconnu par l’Etat.



Y a-t-il un âge pour commencer?

Non. 



Pourquoi faut-il pratiquer dans un dojo?
La pratique dans le dojo permet de rectifier les postures, bénéficier d’un enseignement du Bouddha et le zazen en groupe est stimulant. Après quelque zazen, on peut commencer à méditer chez soi en complément.



Pourquoi pratique-t-on face au mur?
Ceci est caractéristique de la pratique du Zen Soto (dans l'école Zen Rinzaï, on médite face aux autres). Etre face à un mur est à la fois plus facile et plus difficile. D'un côté, l'attention n'est pas constamment sollicitée par les autres, d'un autre côté, on est face à soi-même, c'est à dire face à la difficulté de maintenir son attention sur la posture et la respiration, et non pas sur ses pensées et son monologue intérieur. Etre face à soi-même, c'est comme s'observer dans un miroir: on y voit nos pensées, nos émotions et les réactions de notre corps qui apparaissent puis disparaissent. Parfois, on voit qu'elles s'accrochent, parfois pas. Bref, intuitivement et progressivement, on apprend à se connaître et, petit à petit, on défait des nœuds et on stabilise nos pensées et nos émotions. On fait alors connaissance de manière de plus en plus approfondie avec notre véritable esprit.




Y a-t-il un contrôle de la qualité de l'enseignement?
Oui, un maître zen référent s’assure de la qualité de l’enseignement. Le maître zen du dojo de Wavre s’appelle Roland Rech. Il préside l’association européenne AZBE et dirige de nombreux stages (sesshin) en Europe et notamment 3 fois par an à l’abbaye de Maredsous.



Pourquoi des règles dans le dojo?
Les règles dans un dojo Zen ne sont pas du formalisme, elles comportent une signification très profonde. Par l’influence qu’elles ont sur le corps et l’esprit, par la concentration qu’elles requièrent, elles permettent à chacun de changer son esprit.
Dès l’entrée du dojo, en se conformant à ces règles, tous les pratiquants quittent inconsciemment, automatiquement les phénomènes de la vie quotidienne. L’esprit s’apaise et se prépare à la méditation.



Quelles sont les règles principales?

Le déroulement du zazen est expliqué dans les pages
"Zazen pas à pas". A part cela, on conseille d'éviter les vêtements et les bijoux voyants. D'être le plus silencieux possible. Et de respecter le zazen du groupe.
La pratique de zazen n’impose aucune obligation si ce n’est le respect de la bienséance.



Pourquoi une participation aux frais?
La participation aux frais est utile pour payer les frais de la salle et des petites fournitures. La pratique et l’enseignement sont basés sur le bénévolat. Si vous avez un souci financier la P.A.F est à votre appréciation et ne peut être un obstacle à la pratique.Si vous souhaitez faire un fuse (don) vous pouvez verser 25 euros/mois en lieu et place du P.A.F. par zazen (Compte en banque: Dojo Zen de Wavre 001-6304615-79).



Pouvez-vous donner la définition des termes utilisés au dojo?
     
Dojo: lieu où l'on pratique la méditation.
     . Zazen: méditation assise.
     . Kin-hin: méditation en marchant qui se pratique entre deux périodes de zazen.
     . Gasshô: le geste du respect, qu'il ne faut pas confondre avec un geste de prière (voir question: "le zen est-il une religion?"). Il réalise l’harmonie entre soi et les autres, entre le corps et l'esprit. (La main gauche représente Bouddha, la main droite l’égo, en les joignant on établit l’unité complète.  Deshimaru)
     . Zafu: coussin de méditation.
     . Zafuton: petit tapis.
     . Kyosaku: bâton du maître zen. Le coup de kyosaku, pendant zazen, a un effet tonifiant. Le coup de kyosaku est donné durant le premier zazen à celui qui le demande.





Zazen est-il équivalent aux techniques médiatisées comme la MBSR, la MBCTD, etc.?
     
. La Mindfulness-Based Stress Reduction (MBSR) ou réduction du stress à partir de la pleine conscience et la Mindfulness-Based Cognitive Therapy for Depression (MBCTD) ou thérapie basée sur la pleine conscience pour la dépression ont été développées par Jon Kabat-Zinn à partir des principes de la méditation bouddhiste. Fondamentalement, comme zazen, elles visent à nous permettre de vivre notre vie en pleine conscience. A la différence de la méditation zen, ces pratiques ont été monétisées et les formations sont coûteuses.


Suivez-nous sur Facebook

Contacts - Renseignements : info@zenwavre.com
Le dojo de Wavre est membre de l'Association Bouddhiste Zen d'Europe