Je me lève donc ce samedi matin et descend déjeuner à mon aise. Quelques fruits engloutis tout en parlant avec Marc et je décide de me mettre à écrire mes cartes postales. Première chose de faite, Marc me propose de me faire pratiquer ma conduite afin d’être prête à passer mon permis de conduire la semaine suivante. Nous voici donc à travers les petites routes entourées de champs, moi au volant et Marc faisant attention à la route. Deux heures de conduite passent. Marc me fait travailler la marche arrière et m’apprend à me sentir à l’aise en conduisant. Résultat : à la fin de ces leçons, je conduis enfin normalement, n’ayant plus les mains crispées sur le volant et arrivant à parler tout en me concentrant. Lors de ces deux heures, nous avons eu l’occasion de voir une biche et ses deux faons, au loin. Malheureusement, lorsque nous avons arrêté la voiture pour pouvoir nous rapprocher, ils se sont enfuis vers le bois. Mais c’était tout mignon ! Et c’étaient les premiers que je voyais en pleine nature !
Lorsque nous rentrons à la maison, il est déjà 16h. Marc me parle du fait qu’il aimerait pouvoir téléphoner en Belgique souvent mais que malheureusement, ça coûte extrêmement cher. Il n’a donc que très peu l’occasion de parler à sa famille de Belgique. Mais moi, je lui dit que j’ai la solution à son problème : Skype ! Me voici donc sur l’ordinateur, installant le programme, versant quelques sous pour pouvoir appeler sur des téléphones fixes et expliquant à Marc comment cela fonctionne.
Premier appel : Tante Odette et Maurice. Marc prend le micro et le voilà tout étonné de parler au travers d’un ordinateur. Nous rigolons bien. J’essaye de traduire de français à anglais et d’anglais à français, Tante Odette ne sachant qu’un peu parler anglais (le son n’étant pas très bon non plus). Je peux vous dire que de traduire en changeant de langue toute les trente secondes est très difficile. Très vite, je m’embrouille. Marc me regarde avec des grands yeux et Tante Odette cesse de parler. Me voilà en train de parler français à Marc et anglais à Tante Odette. Marc éclate de rire et c’est alors que je comprends.
Nous décidons ensuite d’appeler quelques minutes mes parents pour leur dire que tout va bien.
Il est ensuite déjà temps de dîner. Cette fois-ci, Marc cuisine. Si je me souviens bien, c’était du porc à la sauce moutarde et oignons avec des pommes de terres et des légumes (je ne me souviens plus lesquels). Très bon dîner, encore une fois, terminé par quelques chocolats belges, encore. Marc avait loué un DVD (je dois lui demander le titre, je ne m’en souviens pas) sur la seconde guerre mondiale, en Italie. Très bon film, très fort aussi. Une fois le DVD terminé, nous sommes lancés sur le sujet de la guerre, de l’holocauste et du racisme, sexisme et tout autre. Un peu plus tard, fatigués, nous allons nous couchés. Moi, je reste encore quelques minutes dans le salon, triste que le voyage soit déjà fini, voulant rendre la soirée la plus longue possible. Mais la fatigue prend le dessus et je décide d’aller me coucher.
Oh, j’ai oublié de vous parler de Gamin, leur chat, roux, très coquin. Voici une photo de lui et Marc :



Cette même soirée, nous avons profité du fait que nous soyons tous les trois là pour prendre une photo.